Avis en vrac #16 – Sélectionnés du #PLIB2019

Hello !

Vous ne le savez peut-être pas, mais je fais partie du jury du PLIB 2019, et j’en suis ravie \o/ La sélection a récemment (enfin récemment au moment où j’ai commencé à rédiger cet article, mais il commence à traîner dans mes brouillons depuis un moment…) été réduite à 21 romans et j’en ai déjà lu 4 (bientôt 7 maintenant, si ça peut vous donner un indice du temps depuis lequel cet article traîne xD). Je me suis rendu compte que je n’en avais chroniqué qu’un seul et je trouvais dommage de ne pas vous parler plus en détail des 3 autres (4 maintenant, bon sang on s’y perd). Donc c’est parti mon kiki ! (ne fuyez pas, promis je suis plutôt saine d’esprit en temps normal)


couv3685593Rouille – Floriane Soulas

384 pages – Scrineo
#ISBN:9782367406060

Paris, 1897. Les plus grandes puissances européennes se sont lancées à l’assaut de la Lune et de nouveaux matériaux découverts sur le satellite envahissent peu à peu la Terre. Ces grandes avancées scientifiques révolutionnent l’industrie et la médecine, mais pas pour tout le monde. Et dans les faubourgs, loin de l’hyper-centre protégé par le dôme sous lequel vivent les puissants, le petit peuple de Paris survit tant bien que mal. Violante est une prostituée sans mémoire, ignorant jusqu’à son âge réel. Dans un monde où son désir de vérité passe après celui de ses clients et de ses patrons, la jeune fille tente de retrouver la trace de ses origines perdues. Alors qu’une vague de meurtres particulièrement horribles ensanglante la capitale, Satine, son amie et seul soutien, disparaît dans d’étranges circonstances. Violante, elle, se voit offrir une porte de sortie à ce demi-monde violent qui la retient prisonnière, mais décide malgré tout de prendre part aux investigations.

J’ai lu ce roman il y a quelques mois maintenant, et même si je l’ai bien apprécié sur le moment, je dois avouer qu’il ne m’a pas laissé énormément de souvenirs précis, ça va être difficile (edit : impossible, même) d’en parler en détail ! C’est l’un des premiers romans steampunk que je lisais, et je l’ai trouvé très abordable ! On se projette bien dans l’univers et l’ambiance du bouquin. J’ai bien aimé l’histoire et il me semble avoir également apprécié les personnages (bon ok, là clairement ma mémoire me fait défaut xD) Même si c’est un premier roman et qu’on sent parfois que Floriane Soulas cherche encore son style, ce roman est pour moi abouti, bien écrit et chouette dans son genre (enfin chouette, tout est relatif, c’est quand même un peu glauque parfois).

Note pour moi-même : à relire et chroniquer plus en détail s’il arrive dans les finalistes du PLIB x)


La fille qui tressait les nuages – Céline Chevetcouv15657682

292 pages – Editions du chat noir
#ISBN:9782375680797

Saitama-ken, Japon.Entre les longs doigts blancs de Haru, les pelotes du temps s’enroulent comme des chats endormis. Elle tresse les nuages en forme de drame, d’amour passionnel, de secrets. Sous le nébuleux spectacle, Julian pleure encore la sœur de Souichiro Sakai, son meilleur ami. Son esprit et son cœur encore amoureux nient cette mort mystérieuse. Influencée par son amie Haru, Julian part en quête des souvenirs que sa mémoire a occultés. Il est alors loin de se douter du terrible passé que cache la famille Sakai… Fable surréaliste, la Fille qui tressait les nuages narre les destins entrecroisés d’un amour perdu, une famille maudite et les tragédies d’une adolescence toujours plus brève.

Je me suis laissée séduire par la magnifique couverture et le résumé envoûtant de ce roman. La fille qui tressait les nuages est typiquement le genre de bouquin qu’on ouvre sans trop savoir à quoi s’attendre et qui arrive à nous faire passer par toutes sortes d’émotions : de la peur, du dégoût, de la compassion, de la perplexité… Si si, tout ça en même temps (mais on est d’accord, on est plutôt sur un mood pas des plus joyeux) ! C’est un roman surprenant, qui nous embarque dans un Japon fantastique moderne (au sens surnaturel du terme, pas au sens « wahou le Japon c’est trop chouette »(ce qui est peut-être quand même le cas hein)). La plume de Céline Chevet est toute douce, très poétique et vraiment agréable à lire… ce qui ne l’empêche pas d’exposer un contenu bien sombre et vraiment inattendu (au cas où on ne l’aurait pas compris dès la première fois). On ne s’ennuie pas une seconde, il se passe beaucoup de choses et il y a pas mal de retournements de situation qui m’ont laissée sur le popotin. Beaucoup de sujets sont abordés pour un roman de cette taille, sans pour autant s’égarer en fioritures, on va à l’essentiel et ça fait du bien ! Une aura de mystère plane autour des personnages et de l’histoire, ce qui pousse le lecteur impatient (moi) à tourner les pages sans s’en rendre compte, pour arriver à un final… surprenant (et je me trouve drôle en plus). Je vais guetter avec impatience la sortie du prochain roman de l’autrice, parce que WAHOU, C’ÉTAIT TROP COOL !


couv50815703Nox – Eloise Tanghe

325 pages – Editions du Chat noir
#ISBN:9782375680636

Dans les couloirs glacés d’un asile, des voix chuchotent à votre esprit. Elles vous murmurent une destination, un village. Vous soufflent des images. Un lac cerné de neige. Une église souillée. Un brasier et les cris qu’il renferme. Elles vous content une histoire de sorcières. Vous narrent ses chapitres maudits. Sous un linceul de cendres, git une vérité que nul habitant ne pourra plus ignorer. Leurs secrets. Leurs peurs. La vôtre. Il est déjà trop tard. Bienvenue à Clairemont.

Je me suis lancée dans Nox sans spécialement savoir de quoi ça parlait et ce fut une autre bonne surprise des éditions du Chat noir. Dès le premier chapitre, on est plongés dans l’ambiance très particulière de ce roman, sombre et mystérieuse (pour ne pas dire inquiétante). Tout s’enchaîne assez rapidement, il y a quelques rebondissements, je ne me suis pas ennuyée ! Quelques chapitres un peu plus « originaux » sont insérés de temps en temps, avec un narrateur inconnu qui s’adresse directement à nous lecteurs. J’ai beaucoup aimé le style de ces chapitres, le ton qu’utilisait ce narrateur et le fait de devoir deviner ce qu’il représentait ajoutait un petit plus au récit, qui faisait tourner les pages plus vite. L’histoire est intéressante, on voit venir certaines choses, mais ça ne m’a pas dérangée, j’étais tout de même curieuse d’en savoir plus. J’ai bien aimé suivre les personnages principaux, je ne suis pas toujours fan des alternances de points de vue mais ici ça passait bien. Alors certes, ce roman a ses défauts, le tout est probablement un peu déjà-vu voire parfois cliché, mais j’ai beaucoup apprécié ma lecture quand même, c’est un premier roman vraiment sympa ! Et alors la fin, mon dieu j’étais pas prête 😮 (oui il faudra vous contenter de ça). 


Au service de sa majesté la mort – Julien Hervieuxcouv54404662

320 pages – Castelmore
#ISBN:9782362312687

Londres, 1887. Prise dans le carcan de la société victorienne, Elizabeth, jeune journaliste indépendante, n’a d’autre choix pour exercer son métier que de passer un accord avec un journaliste qui lui sert de nom de plume. Un accord funeste : quand ce dernier est assassiné sous ses yeux, Elizabeth, devenue gênante, est sommairement abattue…
… pour se réveiller dans sa propre tombe.
Commence alors pour elle une toute nouvelle « existence ». Sous la surveillance d’un étrange chaperon, Elizabeth rejoint, à son corps défendant, les rangs des Revenants, des morts-vivants chargés de traquer ceux qui tentent de repousser la venue de leur dernière heure. Elle œuvre désormais pour le compte de Sa Majesté la Mort elle-même, une activité bien loin du repos éternel…

J’ai commencé ce roman sans trop en attendre (c’est ma nouvelle technique pour éviter les déceptions aha), et heureusement, parce que je n’ai pas vraiment accroché. J’ai trouvé le concept sympa, mais beaucoup trop long à se mettre en place. A mon sens, il ne se passe pas grand chose avant les 50 dernières pages et les pages précédentes ne nous donnent même pas beaucoup de réponses sur le pourquoi du comment. En revanche, une fois que les choses se mettent à bouger, c’est plutôt chouette et j’ai bien envie de lire la suite, en espérant que le tome 2 ne reparte pas dans une introduction un peu trop longue. La plume de l’auteur est fluide, mais plutôt classique, je m’attendais à quelque chose de plus humoristique/sarcastique/original après avoir fait un tour sur le blog de l’auteur (ce que je ne regrette pas, ses articles sont top, mais le roman n’est pas du tout dans le même style). Vous l’aurez compris, je ressors avec un sentiment plutôt mitigé après cette lecture et Au service de sa majesté la mort ne fera probablement pas partie de mon choix des finalistes du PLIB. Cette lecture convient peut-être mieux aux plus jeunes cela dit ! (ou aux moins relous, je vous ai entendus hein)


 

Et vous, vous avez lu ces romans ?
Publicités

29 commentaires sur “Avis en vrac #16 – Sélectionnés du #PLIB2019

Ajouter un commentaire

  1. Coucou Cha’ !
    Je n’ai aucun de ces quatre romans, mais je dois dire que certains d’entre eux me dont de l’œil 🙂 Dommage qu’il y en quelques uns qui ne t’aient pas trop plu… En tout cas, j’ai hâte de lire tes prochains avis ! ^^

    Passe une belle journée, bisous ❤

    Sue-Ricette

    Aimé par 1 personne

  2. Huhuhu comment Kin elle a trop spoilé mon commentaire xD
    J’ai quand même bien envie de découvrir Rouille, la Fille qui Tressait les Nuages ♥ , Nox… ça a malheureusement été un gros NOPE pour moi et Au service de sa Majesté la mort tu le sais, Kin le sait, LE MONDE LE SAIT, j’ai surkiffé !
    Du coup ça sera l’inverse de toi, très clairement Nox ne fera pas parti de mes sélectionnés, par contre Au service de sa Majesté la mort MAIS TELLEMENT =)
    Après pour défendre la plume de l’auteur, on est pas du tout sur la même ‘cible’ entre son blog bourré de gros mots qui me font hurler de rire il faut dire ce qu’il est, et son roman qui s’adresse à un public jeunesse forcément. Mais je comprends ta ‘déception’.
    Allez hop, j’arrête de baver, je me tire !
    Bisous ♥

    Aimé par 1 personne

    1. Comme si je savais pas déjà ce que t’allais dire hein :p
      Je ne pense pas non plus que Nox fera partie de mes présélectionnés, il y en aura sûrement d’autres avant (enfin à voir, faut vraiment que je me décoince niveau lectures du PLIB XD). Je sais bien pour sa plume, mais au niveau de la plume quand on compare avec par exemple (au hasard) Les soeurs Carmines, je trouve ça un peu « fade », mais c’est que mon avis x)
      Bisouuus

      Aimé par 1 personne

  3. Je n’ai lu aucun de ces livres mais Rouille et La fille qui très sait les nuages me tentent bien. 😊
    Et c’est chouette que tu fasses partie du jury du PLIB. Tu ne vas pas t’ennuyer avec toutes ces lectures 😉

    Aimé par 1 personne

  4. Nox me fait réellement envie. Quoi que rouille me tente pas mal aussi. J’ai déjà lu au service de Sa Majesté la mort que j’avais trouvé plutôt chouette. Julie assez peu de jeunesse, en tout cas de cette tranche d’âge là, et j’ai vraiment bien aimé dans le sens où on sent que l’auteur ne prenait pas sélecteur pour des idiots malgré leur jeune âge supposé. Ou leur âge avancé me concernant. Mais effectivement, ça reste un tome assez introductif.

    Aimé par 1 personne

  5. Je n’en ai lu aucun mais, sur les 4 que tu présentes, je suis fortement intéressée par « Nox » et « La fille qui tressait les nuages ». HOP ! Et 2 de plus dans ma wish-list :p
    Dommage pour Au service de sa majesté la mort :-/
    Je l’ai dans ma PAL mais, j’avoue, les divers avis sur le début me font un peu peur. Mais je le lirais, évidemment ^^

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :