La cérémonie des Oeufwards 2019 : And the winners are…

Hello !

Est-ce que vous connaissez les géniales Kara et Kin du blog Plumes de lune ? (c’est une question rhétorique, parce que je sais que vous les connaissez, ce sont un peu les queens de la blogo). Donc, comme vous le savez, tous les ans elles nous pondent un article appelé La cérémonie des œufs d’or (vous l’avez ? je pleure de rire)(mais je suis malade et fatiguée, donc c’est excusable), ou Oeufwards (parce que certaines personnes sont plus douées que d’autres en jeux de mots). Je vous invite cordialement à aller lire leurs articles parce qu’on se fend bien la poire (et en plus y a des gifs). Et donc bis (sinon on va jamais s’en sortir), il s’agit d’une cérémonie extrêmement officielle visant à récompenser par des Oeufs d’or les bouquins lus (ou chroniqués) l’année précédente dans différentes catégories tout aussi officielles, issues de l’imagination débordante de Kara et Kin. Comme elles sont généreuses elles autorisent voire invitent le bas peuple à reprendre le concept, DONC HERE I AM.

giphy-1

(je vous préviens d’avance quand même, au cas où vous auriez eu un doute, c’est bien parti pour être du grand n’importe quoi cet article)

Comme j’ai chroniqué très peu de livres l’année dernière, j’ai décidé unilatéralement que la cérémonie récompenserait les livres lus dans l’année 2019, qu’ils soient ou non chroniqués. Trêve de bavardages (les discours de remerciements viendront en temps et en heure), passons au vif du sujet avec la première catégorie :

La couverture qui envoie le plus de paillettes

qui consiste comme son nom l’indique un peu à élire la couverture la plus jolie (avec ou sans paillettes)(plutôt sans, j’aime pas les paillettes, c’est fourbe, ça s’insinue partout). Les nommés sont *ouverture de l’enveloppe, raclement de gorge, larmichette émue* : Facéties de chats de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe, Le cirque interdit de Célia Flaux, Un éclat de givre d’Estelle Faye, Mers mortes d’Aurélie Wellenstein, Les héritiers d’Higashi de Clémence Godefroy, L’atelier des sorciers de Kamome Shirahama.

Sans titre.png

Après moult hésitations (je rappelle que l’académie est composée d’un seul membre qui a le défaut congénital d’être balance et donc de posséder un sens de l’indécision particulièrement développé, merci d’avance de votre compassion), le grand gagnant est Les héritiers d’Higashi, parce que cette couverture est parfaite. (oui l’académie n’argumente pas des masses)

giphy-2


On passe sans transition à la suite, avec :

L’univers qui tamponne

qui a également un nom suffisamment explicite (en gros c’est l’univers qui est ici récompensé parce qu’il envoie du lourd. Ne me remerciez pas). Les heureux nommés sont : Le chant des ronces (et donc le Grishaverse) de Leigh Bardugo, L’assassin royal de Robin Hobb, Rozenn de Laëtitia Danae, Locke & Key de Joe Hill et Gabriel Rodriguez, Fables de Bill Willingham, Le Paris des merveilles de Pierre Pevel.

Sans titre (1).png

La gagnante incontestée est Robin Hobb avec L’assassin royal (et les 45 séries suivantes), qui a construit un univers riche et plutôt dense, qu’on découvre petit à petit, donc bravo Mme Hobb pour cette longévité exceptionnelle, cet Oeufward est amplement mérité. (en tout cas en ce qui concerne les 5 bouquins que j’ai lus d’elle)(sur à peu près 860, la dame est prolifique)

giphy-3


On enchaîne avec une nouvelle catégorie :

Une surprise, assurément une bonne surprise

qui est une catégorie fourre-tout (sisi les filles je vous ai vues) qui consiste à récompenser un livre qui a donc été une bonne surprise (oui je ne sais pas pourquoi je ressens le besoin d’expliquer, surtout en utilisant les mêmes termes). Les romans nommés ici sont : Comment le dire à la nuit de Vincent Tassy, Au bonheur des ogres de Daniel Pennac, Le musicien d’Annabelle Blangier, Les bras de Morphée de Yann Becu, Wicked de Gregory Maguire, La cité des chimères de Vania Prates.

Sans titre (2)

L’académie a de nouveau longuement débattu, mais le grand vainqueur est La cité des chimères, très chouette roman qui est une agréable surprise parce que je n’en attendais rien, et j’ai été conquise par l’histoire, les personnages et l’univers, et j’attends la suite avec impatience !

giphy-4


On continue en beauté (ou pas), avec :

On l’a vu venir !

catégorie au nom plutôt évocateur (toujours), puisque le but est de décerner un œuf d’or à un roman dont on a deviné tout ou une partie de l’intrigue. Comme je n’ai aucune mémoire (et un sixième sens plutôt inexistant), j’ai choisi ici de nommer des romans dont on peut dire que le scénario ne brille pas par son originalité (et pour lesquels j’ai le vague souvenir d’avoir deviné certains éléments). Ce qui ne veut pas forcément dire que je n’ai pas aimé les dits romans, juste qu’ils étaient un poil prévisibles (cela dit ce ne sont pas non plus les lectures de l’année, surtout certaines). Les nommés sont donc : La légende des quatre de Cassandra O’Donnell, Interfeel d’Antonin Atger, Grisha de Leigh Bardugo, Avec des si et des peut-être de Carène Ponte, Le démêleur de rêves de Carina Rozenfeld, Cendres de Johanna Marines.

Sans titre (3)

Et le grand vainqueur de ce prix, qui bat tous les autres à plates coutures tellement la totalité de l’intrigue était courue d’avance (et pas folichonne en plus de ça), est Interfeel. Bravo à lui !

giphy-5


Autre catégorie qui me plaît beaucoup (la sélection a été rude) :

Mais achevez-le ! Ou achevez-nous, mais faites quelque chose que diable !

Ici, on va distinguer le personnage le plus insupportable de l’histoire des personnages insupportables (et dieu sait qu’il y en a à la pelle), vous savez, celui qu’on a envie de secouer comme un prunier pour lui faire ravaler sa méchanceté/sa niaiserie/sa suffisance/sa connerie/ou tout autre trait de caractère que l’on pourrait qualifier d’insupportable. Les nommés ici sont : Le méchant (oui j’ai oublié son nom) dans Interfeel, L’homme (lui je crois qu’il n’a pas de nom) dans L’homme qui voulait être heureux, Marcus et Harry (deux pour le prix d’un) dans La vérité sur l’affaire Harry Quebert, Feyre dans Un palais d’épines et de roses, Fingus Malister dans Fingus Malister, Thorn dans la Passe-miroir (c’est une relecture mais il est toujours aussi insupportable donc il mérite totalement sa place ici).

Sans titre (4).png

Et sans grande surprise tellement j’ai eu envie de l’étriper touuuuuut le long du roman, la grande gagnante de cet œuf d’or est Feyre, modèle d’indécision (comme une balance mais en pire), d’égocentrisme et de mièvrerie, le cocktail parfait pour être insupportable.

giphy-6


On poursuit dans la joie et la bonne humeur avec :

L’histoire d’amour la plus bidon

Je pense que vous connaissez déjà largement mon avis sur le sujet, et les prétendants étaient malheureusement très nombreux (alors que je ne lis jamais de romances à proprement parler), donc on a ici un beau condensé de romans où pour une raison inconnue l’auteur a absolument tenu à ajouter une romance qui n’a rien à voir avec l’intrigue, qui la dessert même généralement, qui est cucul au possible et qui n’a aucun sens (parce qu’on ne cessera de le répéter, mais on ne tombe pas amoureux en 5 secondes chrono). Les nommés sont : Le nécromancien d’E. Loisel, Le cirque interdit de Célia Flaux, Player one de Ernest Cline, Un palais d’épines et de roses de Sarah J. Maas, Le démêleur de rêves de Carina Rozenfeld, Cendres de Johanna Marines.

Sans titre (6)

Ils auraient tous mérité de gagner, mais pour cette fois Player one se détache du lot, avec cette romance qui sort de nulle part, qui rend le héros niaiseux à souhait pendant tout le bouquin, et qui n’apporte rien à l’intrigue (à part le côté niais du héros, donc). On l’applaudit chaleureusement !

giphy-7


Nous allons maintenant récompenser :

Ceux qui font les meilleures blagues

Vous le savez (peut-être), j’aime rigoler, donc les livres où on se fend la poire c’est mon dada (même s’ils ne sont à mon goût pas assez nombreux). Les nommés dans cette catégorie sont : Kaamelott (le script) d’Alexandre Astier, Adulthood is a myth de Sarah Andersen, Les chroniques de St Mary de Jodi Taylor, Avec des si et des peut-être de Carène Ponte, Au bonheur des ogres de Daniel Pennac, Les bras de Morphée de Yann Becu.

Sans titre (5).png

Et inévitablement le grand gagnant est Kaamelott, je ne peux pas faire autrement puisque cette série est ma référence niveau humour ♥. Mais sachez qu’il est talonné de très près par l’humour british des Chroniques de St Mary (qui obtient donc l’œuf en chocolat).

giphy-8


ET ENFIN (oui je sais que vous commenciez à trouver ça longuet), on termine avec :

Le meilleur de ce que vous avez loupé cette année héhé

Qui marche mieux chez Kara et Kin puisque leur cérémonie des oeufwards ne récompense que les romans qu’elles ont chroniqués dans l’année, et que le but de cette catégorie est de présenter les romans les plus chouettes mais non chroniqués. Remarquez ça marche aussi avec moi du coup. Donc les nommés et tous vainqueurs sont : L’assassin royal de Robin Hobb, Le Paris des merveilles T3 de Pierre Pevel, Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles (qui a également gagné l’œuf d’or du titre le plus long) de Suzanne Hayes et Loretta Nyhan, La cité des chimères de Vania Prates.

Sans titre (7).png

Et c’est sur ces romans au top du top que je vous laisse, en espérant que ces 2h de discours interminables et d’applaudissements incessants ne vous ont pas trop fatigués !

giphy-9

32 commentaires sur “La cérémonie des Oeufwards 2019 : And the winners are…

Ajouter un commentaire

  1. Mdr j’étais sûre que tu allais plomber Un palais d’épines et de roses à un moment donné! Tu as tellement aimé le tome 1…! lol
    Et pour Kaamelott et bien… c’est pas faux… 😉 hihi
    Bises!

    Aimé par 1 personne

  2. C’était rigolo parce que j’ai essayé de deviner à chaque fois quel livre tu avais élu, et j’ai plutôt fait un bon score (bon je me suis spoilée deux fois mais franchement Interfeel JE L’AVAIS) !
    Bravo pour cette super reprise (de volée (pas du tout)) ! J’ai bien rigolu (et Kaamelott c’est la vie) ♥

    Aimé par 1 personne

  3. Côté humour t’es pas en reste 🙂 Je me suis autant régalée avec ton article qu’avec celui de Kara et Kin, merci à toi! Par contre je suis déçue, t’as oublié la nouvelle catégorie « SO FLUFFYYYYYY zbsajbvaqkbg ! » XD J’aurais bien aimé voir quelle créature tout mignonne (ou pas^^) tu allais sortir 😀

    Aimé par 1 personne

  4. ah, je me suis fendu la poire comme une baleine.
    Merci ♥

    Mais trooooooooop pour Feyre ! Je suis étonnée qu’on l’avait pas fait gagner aussi l’année où on a lu acotar (auras-tu remarqué que la construction syntaxique de cette phrase est plus ou moins approximative ? XD) Ah mais oui, y’avait Harry Potter en lice, donc y’avait pas de débat lol.

    Moi j’attend l’article sur la cité des chimères !

    Des gros bisous ♥♥♥♥
    ~Kara

    Aimé par 1 personne

    1. Et donc la meuf elle commente mais elle like pas. Heureusement que je suis là quand même.
      Bref, c’était trop cooooooool ! Je suis d’accord pour certains genre Feyre, la cité des chimères qu’était sympa comme tout, la couv d’Higashi et Interfeel même si je l’ai pas lu (nan la c’était gratuit mdr) !
      Bisouilles et j’arrête de spammer tes commentaires
      Kin

      Aimé par 1 personne

    2. Muhuhu ♥

      Oh je crois que Feyre vs Harry c’est quand même Feyre qui gagne chez moi (sauf peut-être le tome 5 (je crois)(ou le 6 ?) où il est vraiment insupportable).

      Il faut vraiment que je l’écrive cet article, à force je vais oublier le détail de mon avis ahaha (bon ok j’ai déjà oublié, j’ai juste retenu que c’était vachement cool ♥)

      Bisouuuus

      Aimé par 1 personne

    1. Ahaha oui les filles ont de chouettes idées !
      Maiiiiis j’ai essayé d’équilibrer pour justement ne pas mettre toujours les mêmes, ne sois pas de mauvaise foi stp :p Oui puis elle le mérite largement ce prix, tout le monde le dit qu’elle est hyper chiante ! 😀

      J'aime

  5. Première fois que je vois un article de cette cérémonie (en même temps, je crois que je ne suis jamais passée sur le blog de Kara et Kin). J’aime bien, c’est drôle ! 😄
    Pauvre Feyre, pourquoi tant de haine ? 😂

    Aimé par 1 personne

  6. Tellement de titres que je n’ai pas lus ! Tellement de titres qui me font envie mais que je ne lirai probablement jamais… Bref, c’était très drôle ici aussi et j’ai beaucoup aimé découvrir tes winners ! Et Kaamelott… c’était joué d’avance, les autres n’avaient aucune chance, voyons !

    Aimé par 1 personne

  7. Hello Cha’ !
    J’avais déserté ta bulle depuis un moment, mais c’est pour mieux y revenir… J’espère que tu vas bien et que as passé une bonne fin 2019 pour commencer 2020 avec panache 😉

    Un petit TAG, ça fait toujours du bien ! Et cette sélection est très chouette, même si je n’ai clairement presque lu aucun des livres cités. En tout cas, c’est super que tous ces ouvrages t’aient plu (ou pas) pour une raison ou une autre, car ça diversifie le plaisir de la lecture.

    Passe une bonne journée, bisous !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :