Chronique #106 : Zéro déchet, le manuel d’écologie quotidienne – Julie Bernier

Hello !

Une fois n’est pas coutume (quoique ça pourrait le devenir), je vais vous parler aujourd’hui ni d’un roman ni d’un « beau livre » ou d’une BD, mais d’un livre pratique (dans tous les sens du terme aha), concernant le mode de vie Zéro déchet. Pour vous remettre un peu dans le contexte, il s’agit d’un mouvement écolo (ceci n’est pas un gros mot) visant à réduire au maximum son volume de déchets, pour le bien de la planète. Je dis ça grossièrement, mais c’est l’idée à retenir ! En ce qui me concerne, je m’intéresse de plus en plus à tout ça, parce que j’ai envie de faire ce que je peux à mon niveau pour limiter les dégâts faits à la Terre, sachant que le changement part souvent d’initiatives individuelles.

NB pour les sceptiques que je vois déjà prêts à râler : le terme zéro déchet est surtout un terme, qui peut parfois faire peur pour son côté « extrême », mais personne n’est parfait, l’essentiel c’est d’aller à son rythme, de faire ce qu’on peut/veut selon nos moyens, dans la bienveillance et sans se laisser démonter par les « échecs », Julie Bernier le dit très bien dans son livre. (et cessez-donc d’être négatifs, vous verrez ça change tout ♥)

NB bis : pour moi, tout ça s’inscrit dans une démarche plus large de travail sur soi/développement personnel (comme avec la méthode de rangement de Marie Kondo dont j’espère réussir à vous parler un jour !), parce que finalement tout est lié. J’espère que ça vous intéressera, et si ce n’est pas le cas, ce n’est pas grave, je suis quand même contente d’en parler 🙂

zero dechet.jpg

Vous avez dû le remarquer, il existe des tas de livres sur le sujet, comme à chaque fois qu’un nouveau mouvement ou mode de vie se développe, pour permettre aux personnes intéressées d’être guidées dans leurs démarches. J’ai choisi celui-ci pour plusieurs raisons, la principale étant que je suis Julie Bernier sur les réseaux sociaux depuis quelques temps maintenant (son blog ici), et que je trouve sa manière de présenter les choses claire et très intéressante. Le côté pédagogique du livre m’a également attirée, parce que vouloir changer les choses c’est bien, mais comprendre pourquoi c’est encore mieux à mon sens, pour ancrer cette démarche dans la durée. Je trouve également le prix vraiment bas (14.90€) pour le nombre de pages (et donc d’infos), donc je n’ai pas mis longtemps à me décider après l’avoir feuilleté.

Je ne regrette absolument pas, je l’ai dévoré très rapidement et je sais que ce n’est pas le genre de livre que je vais poser sur une étagère et le laisser prendre la poussière pendant des années. Au contraire, je pense le garder à portée de main, retourner le consulter fréquemment et en parler aux personnes autour de moi qui pourraient être intéressées (voire leur prêter parce que prêter ses livres c’est bieeeen) ! Le livre est découpé en différentes parties : cuisine, salle de bains, dressing, maison et jardin, entretien de la maison, vie active, vie sociale et actions collectives, il est vraiment complet et aborde la majorité des sujets sur lesquels on peut s’interroger (en tout cas à mes yeux de néophyte), même certains auxquels je n’aurais pas pensé ! 

Comme je le disais plus haut, un des gros points forts de ce livre se trouve pour moi dans les nombreuses pages « état des lieux », qui en plus d’être agréables visuellement sont claires et bien documentées. Petits exemples :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On retrouve d’ailleurs tout au long du livre les sources pour toutes les infos données, je trouve ça important pour avoir une idée de la « fiabilité » des-dites infos (non pas que j’en doute hein, mais disons qu’au moins on sait d’où ça sort). Le constat de ces état des lieux est effrayant, et je trouve ça très efficace pour donner vraiment envie de changer les choses ! Mon niveau d’information sur le sujet étant assez limité, j’ai donc appris plein de choses en lisant ce livre, je ne sais pas si ça sera le cas de tout le monde, mais dans tous les cas ça ne fait pas de mal d’avoir quelques rappels.

Il y a également un côté ludique, ce livre est illustré et coloré, ce qui donne clairement plus envie de se plonger dedans que s’il contenait uniquement des textes. On peut aussi y retrouver plusieurs DIY (do it yourself) accompagnés d’illustrations, des check-lists par pièce, des tableaux d’évaluation de notre « niveau » zéro déchet ou encore des annexes pour aider à gérer son budget ou ses menus de la semaine. Dans chaque partie, il y a toutes sortes de pages thématiques, je trouve que c’est vraiment bien fichu, c’est très varié et complet, bref c’est cool, achetez-le (ou empruntez-le si vous voulez vous détacher des possessions matérielles :D).

Je ne vais pas m’étaler beaucoup plus, mais vous l’aurez compris, j’ai été bien emballée par ce bouquin et j’ai hâte de mettre en application toutes les petites astuces qu’on y retrouve ! Je vous laisse quelques exemples de pages pour que vous puissiez vous faire une idée, si jamais vous n’avez pas l’occasion de le feuilleter en librairie :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

16 commentaires sur “Chronique #106 : Zéro déchet, le manuel d’écologie quotidienne – Julie Bernier

Ajouter un commentaire

  1. Je suis complètement pour ce genre de partage ! 🙂 Comme toi, je fais de plus en plus attention au zéro déchet et tout ce qui va avec le sujet. C’est important de faire ce qu’on peut, surtout que plein de petits gestes sont finalement très simples à intégrer au quotidien. Bref, j’avais déjà repéré ce livre-ci et tu me redonnes envie de le découvrir à mon tour.

    Aimé par 1 personne

  2. Je l’ai acheté aussi, et je confirme tout ce que tu dis, il est vraiment chouette ! Jusqu’à celui-là, je n’étais pas super convaincue par les livres de ce style et je n’en achetais aucun, mais dans celui-là, il y a foison de choses qui sont dîtes, elle n’a pas de tabou (l’avion /tousse/) et tu as raison pour le prix, aha, j’ai aussi été surprise, mais le prix est plutôt bas pour un livre aussi complet !

    Aimé par 1 personne

  3. Cela doit faire 1 ou 2 ans que je me suis lancée dans le zéro déchet. J’y vais petit à petit selon mes moyens et mon budget et c’est depuis l’année dernière que j’ai commencé à voir un début de changement dans mes poubelles… J’ai commencé avec des cosmétiques solides comme le shampooing, après-shampooing, savon, déodorant et dentifrice. Ils ne sont pas fabriqués par moi-même (un jour j’essaierai) mais en attendant, je suis vraiment satisfaite. C’est tellement mieux que les produits industriels ! Durant mon hospitalisation, j’ai dû utiliser un de mes anciens shampooings afin que ce soit plus pratique (et ça me permettait de vider le flacon pour ensuite ne plus jamais le revoir). A la fin, je ne reconnais plus mes cheveux. Une vraie catastrophe ! 😱
    J’ai aussi testé les sacs à vracs et les cotons lavables. C’est tellement pratique, du coup ils ne me quittent plus. ^^
    J’ai bien envie de continuer sur ma lancée et ce livre me semble idéal et très clair. Du coup je note le titre. 😀

    Aimé par 1 personne

    1. Oh mais c’est trop chouette ça, on en avait jamais parlé 🙂 J’ai très envie de passer aux cosmétiques solides aussi, j’attends de finir ceux qu’il me reste, mais il va falloir que je me penche sérieusement sur la question d’où en acheter, parce que si je fais ça au dernier moment je vais avoir un souci ^^’ Mes cheveux sont un peu capricieux par contre, donc je me demande ce que ça pourrait donner niveau shampooing… Mais je testerai, on verra bien 🙂
      Idem ici pour les cotons lavables, et je me verrai pas repasser aux cotons jetables !
      Oui il est vraiment top, et adapté à tout le monde, qu’on soit déjà dans la démarche ou pas !

      J'aime

      1. Si tu as envie d’en savoir plus n’hésite pas. ^^ Bon je n’ai testé qu’une seule marque pour l’instant mais comme je ne suis pas déçue, je ne change pas. Il s’agit des Savons de Joya et ils proposent plusieurs types de shampooing en fonction des cheveux. Tu pourrais trouver ton bonheur. 😉

        Aimé par 1 personne

      2. Je vais aller regarder ça 😀
        J’ai une petite boutique dans ma nouvelle commune qui a l’air de vendre des trucs du genre cosmétiques bio, j’irai jeter un oeil ! Ma priorité d’achat là c’est une gourde en inox, mais comme je sais pas quoi prendre et où je n’arrête pas de différer (et de me déshydrater au passage xD)

        J'aime

  4. Ça a l’air absolument passionnant, j’aime bien apprendre des trucs, et encore plus quand c’est joli et bien présenté. Et puis c’est important de réduire ces déchets et d’agir plus gentiment envers notre pauvre terre bien fatiguée.
    J’irai voir s’il est pas à la médiathèque du coup, un de ces quatre, quand j’aurais genre deux minutes (d’ici décembre prochain, ça devrait être jouable).
    BISOUS

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :