Il était une fois… Pixar #1 – Wall-E & Coco

Hello !

Après 15 jours d’absence ni vu ni connu, j’inaugure aujourd’hui une nouvelle catégorie au titre extrêmement bateau, pour vous parler un peu plus en détail d’un studio d’animation que j’aime énormément, j’ai nommé *roulement de tambour*… Pixar ! (oui, c’était dans le titre)

Ça fait longtemps que j’ai envie de vous écrire des articles sur les courts ou longs-métrages de ce studio, mais je n’étais pas à l’aise avec cet exercice, je trouve ça encore plus compliqué de parler de films que de livres. Aujourd’hui, je ne suis toujours pas à l’aise (lol), mais j’ai quand même décidé de me lancer, « alea jacta est » comme dirait le roi Loth (non ça n’a rien à voir).

Je vais en profiter pour vous glisser à chaque fois quelques photos du « Art of » si je le possède,  ce qui remplacera les articles « beaux livres » sur les livres de cette collection, j’ai l’impression de toujours dire la même chose dans ces articles, et en plus il n’intéressent pas grand monde, donc autant rassembler 😀 Rassurez-vous (ou pas), la catégorie « beaux livres » a encore de beaux jours devant elle avec tous les autres livres dont j’ai encore à vous parler ! 

Pour inaugurer cette rubrique, quoi de mieux que deux des films d’animation que je préfère (tant qu’à faire, autant me mettre moi-même la pression maximale dès le départ ahah) : Wall-E ♥ et Coco (oui c’était dans le titre bis). C’est parti ?

(alerte : synopsis honteusement pompés sur Seriebox©)(et autant celui de Wall-E en apprend un peu trop, autant celui de Coco est totalement inutile ahah)


Wall-E – 2008 – Réalisé par Andrew Stanton

affich_655_1Faites la connaissance de WALL-E (prononcez « Walli ») : dernier être sur Terre et qui s’avère être un… petit robot ! 700 ans plus tôt, l’humanité a déserté notre planète laissant à cette incroyable petite machine le soin de nettoyer la Terre. Mais au bout de ces longues années, WALL-E a développé un petit défaut technique : une forte personnalité. Extrêmement curieux, très indiscret, il est surtout un peu trop seul…
Cependant, sa vie s’apprête à être bouleversée avec l’arrivée d’une petite « robote », bien carénée et prénommée EVE. Tombant instantanément et éperdument amoureux d’elle, WALL-E va tout mettre en oeuvre pour la séduire. Et lorsqu’EVE est rappelée dans l’espace pour y terminer sa mission, WALL-E n’hésite pas un seul instant : il se lance à sa poursuite… Hors de question pour lui de laisser passer le seul amour de sa vie… Pour être à ses côtés, il est prêt à aller au bout de l’univers et vivre la plus fantastique des aventures !

Vous le savez certainement, puisque je ne cesse de le radoter, je considère ce film comme un chef d’oeuvre, il fait écho à plein de choses en moi que je n’arrive même pas à expliquer. Mais maintenant qu’on est là, je vais essayer, promis !

Je l’ai découvert sur le tard, sans en attendre grand chose (je n’étais même pas très motivée à le regarder, SHAME ON ME). Et ça a été une révélation, vraiment. Tout du long, j’ai été subjuguée par la beauté de ce film, que ce soit au niveau des images, de l’animation, du message, tout est parfait !

Il n’y a quasiment aucun dialogue, et c’est pour moi la grosse force de ce film, transmettre autant d’émotions en 1h30 sans jamais avoir besoin de les verbaliser. On n’a pas besoin d’entendre Wall-E ou Eve parler pour comprendre ce qu’il se passe entre eux ou même autour d’eux. Je trouve toujours ça extraordinaire d’être capable de faire passer tant de choses à travers des images animées. D’autant plus qu’ici on parle de robots !

La portée écologique de ce film est très importante, presque plus aujourd’hui qu’au moment de sa sortie, c’est dramatique mais criant de vérité. On a un aperçu de ce que pourrait être le monde si on continue dans cette voie, et c’est vraiment pas beau à voir (ben en fait c’est simple : la Terre est désertée, et je vous spoile pas on le voit dès le départ). Et le regard porté sur les êtres humains peut faire sourire, mais quand on y réfléchit, on n’est pas non plus très loin de la réalité…

J’aime beaucoup beaucoup les personnages, ces petits robots tellement expressifs (surtout Wall-E ♥) et attachants. Le contraste entre Wall-E et Eve rend encore plus forte la relation qui se noue entre eux, ils sont touchants, mignons, leur histoire est vraiment belle (et me rend visiblement un peu trop guimauve aha).

Je pourrais probablement en parler encore pendant des heures, sans même réussir à retranscrire 1/4 de l’amour que je porte à ce film, mais à la place je vous invite à le regarder si vous ne le connaissez pas encore. Wall-E c’est un mélange doux-amer entre conscience écologique, paysages désolants, robots humanistes et humains robotisés et l’amour dans sa forme la plus pure, et tout le monde devrait le regarder au moins une fois dans sa vie !

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Coco – 2017 – Réalisé par Lee Unkrich et Adrian Molinaaffich_42937_5

Miguel, un mexicain de 12 ans vivant avec sa famille dans une zone rurale du Mexique, résout un mystère générationnel lié à sa famille en déclenchant une série d’événements qui donnera lieu à une réunion de famille, entre défunts et vivants. L’action se déroule lors du traditionnel Jour des morts.

Sur un thème totalement différent, mais avec tout autant d’émotions, j’ai aussi eu un joli coup de cœur pour l’un des petits derniers des studios Pixar. Celui-ci parle de musique, de deuil, de liberté et de famille, pas forcément dans cet ordre, et la manière d’aborder tous ces sujets et encore d’autres est assez incroyable, avant d’aller le voir je ne m’attendais pas à un film aussi riche et diversifié.

L’histoire est originale, et elle prend plusieurs fois des tournants que je n’avais pas vu venir (je ne suis pas très fut-fut non plus, ceci explique peut-être cela), ça fait plutôt du bien d’être surpris avec ce genre de films ! J’ai beaucoup apprécié également le cadre, le fait que cela se passe au Mexique durant le Dia de los muertos, cela permet d’en apprendre plus sur cette tradition d’origine mexicaine, c’est super intéressant ! 

La palette de couleurs choisie pour la majorité du film (en lien avec ce fameux Dia de los muertos) donne un résultat très agréable à regarder, et ça instaure une ambiance particulière, visuellement il est vraiment au top (comme vous pourrez le constater avec les photos du artbook ci-dessous), le travail réalisé dessus est dingue et ça se voit !

On a ici toute une palette de personnages, aux personnalités bien différentes (et souvent bien trempées), à commencer par le jeune Miguel, terriblement attachant dans sa quête de liberté (et de vérité). Le duo qu’il forme avec Hector est très touchant, c’est un plaisir de suivre leurs déboires tout au long du film (ça fait un peu sadique dit comme ça). Tous les autres personnages qui gravitent autour d’eux ne sont pas en reste, ils forment à eux tous une famille  comme on en connaît tous (ou on aimerait connaître ahaha), avec ses problèmes, ses divergences d’opinions, mais unie malgré tout. Et c’est beau.

Je me suis pris une belle claque après l’avoir vu pour la première fois, et je remercie vraiment Pixar pour toutes ces petites pépites qu’ils nous offrent ♥.♥

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Vous les avez vus ? Sinon qu’attendez-vous ? 😀

17 commentaires sur “Il était une fois… Pixar #1 – Wall-E & Coco

Ajouter un commentaire

  1. Je n’ai pas vu ces films, mais je vais essayer d’y remédier pour 2020 😊 Beaucoup de Pixar et de Disney, que j’ai pas vu, net que j’aimerais voir pour l’année 2020 (je m’étais dit ça aussi pour 2019, mais surprise, je lai pas fait. mais la c’est sur je vais le faire)

    Aimé par 1 personne

  2. Je garde de très bons souvenirs de Wall-E et j’espère bien le prendre en DVD un jour ^^ Pareil pour ces livres qui me font méga envie, les photos donnent un très bel aperçu 🙂 Coco est dans ma pile à voir, je suis impatiente de le découvrir !

    Aimé par 1 personne

  3. Il faut dire que les studios Pixar nous réservent de belles surprises. Je ne peux qu’être d’accord avec toi pour Wall.E et Coco. J’aime beaucoup également Là-Haut et Toy Story. ♥️

    Aimé par 1 personne

    1. Oui je suis conquise à chaque fois (ou presque ^^) !
      J’ai justement revu Là-haut samedi, c’est le prochain dont je parlerai 😀
      Je suis moins fan de la franchise Toy story (enfin j’aime ceux qui divisent les foules, le 2 et le 4 XD), mais je compte bien tous les revoir pour me refaire un avis 😀

      J'aime

  4. J’avais commencé Wall E puis on m’a dit qu’il faisait pleurer alors j’ai arrêté à un tiers je crois (je sais je sais *cliing* shaaaame shaaaame)
    Et j’ai beaucoup aimé Coco, c’est qu’ils sont forts chez Pixar ces cons.
    Et très chouette article, tu en parles très bien ♥

    Aimé par 1 personne

Répondre à lecturesdudimanche Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :