Avis en vrac #23 – Août en vrac

Hello !

J’ai réussi à reprendre à peu près un rythme niveau lecture ce mois-ci, ce qui signifie un retour en force des avis en vrac (parce que j’ai toujours pas la foi pour chroniquer chacun des bouquins individuellement), avec une sélection plutôt variée, que ça soit au niveau des genres, ou de mon taux d’appréciation du bouquin x)


couv54022195Blé noir – Aurélie Wellenstein

218 pages – Gulf stream

Lilian est membre d’un réseau de hackers engagés dans la défense animale. Sa mission du jour : dénoncer les mauvais traitements infligés aux animaux dans les grands parcs aquatiques. L’adolescent n’est pas peu fier de lui lorsqu’il voit le résultat de son piratage relayé par les réseaux sociaux ! Puis une rencontre… Celle de Blé, jeune fille enflammée et charismatique, prête à tout pour dessiner un monde plus juste et sans souffrance animale. Tombé sous le charme de la jeune fille, Lilian s’accroche à elle comme à la promesse d’un avenir meilleur. Mais Blé cache des plaies profondes, des brûlures à l’âme qu’il doute de savoir panser… Elle va pourtant lui montrer qu’il est capable d’aller plus loin, laissant derrière lui le confort de son quotidien. Ils se sont trouvés pour ne plus se quitter. Mais leurs idéaux sont brusquement rattrapés par les démons qui hantent la vie de Blé… Il faut fuir, et vite  !  

Dans la lignée de Mers mortes mais dans un contexte cette fois contemporain, Blé noir s’engage à propos de la cause animale, et traite aussi d’autres sujets importants comme le féminisme, le racisme. Comme tous les romans d’Aurélie Wellenstein que j’ai lus jusqu’à maintenant, il fait beaucoup réfléchir, avec des termes parfois crus, des scènes choquantes qu’on n’oublie pas de sitôt, mais le tout sans jugement ou culpabilisation. Le fait qu’on soit dans un roman contemporain est peut-être encore plus percutant, on sait que l’autrice nous narre une histoire fictive mais qui pourrait tout aussi bien ne pas l’être, elle semble au contraire très réelle. J’ai beaucoup aimé le parti pris d’affronter deux points de vue se battant pour la même cause mais avec une manière totalement différente de voir les choses et d’agir. J’ai préféré le personnage de Lilian, plus mesuré mais qui se retrouve confronté à ses valeurs, qui s’interroge beaucoup et fait s’interroger le lecteur également (en tout cas ce fut mon cas ahah). C’est encore un petit roman coup de poing qu’Aurélie Wellenstein nous offre, que je conseillerai à ceux qui n’ont pas peur de faire face à certaines réalités sociétales et qui ont envie d’y réfléchir.


couv75270303La vague – Todd Strasser

153 pages – Pocket

Cette histoire est basée sur une expérience réelle qui a eu lieu aux Etats-Unis dans les années 1970.
Pour faire comprendre les mécanismes du nazisme à ses élèves, Ben Ross, professeur d’histoire, crée un mouvement, la Vague, aux slogans fort : « La Force par la Discipline, la Force par la Communauté, la Force par l’Action ». En l’espace de quelques jours, le paisible lycée californien se transforme en microcosme totalitaire : avec une docilité effrayante, les élèves abandonnent leur libre arbitre pour répondre aux ordres de leur nouveau leader, lui-même totalement pris par son personnage.
Quel choc pourra être assez violent pour réveiller leurs consciences et mettre fin à la démonstration ?

Pour rester dans le genre qui fait réfléchir, j’ai lu La vague, célèbre roman racontant une expérience qui s’est produite dans un lycée américain il y a quelques décennies. J’étais assez mitigée concernant le style un peu pauvre et le faible développement de l’histoire, qui font qu’on reste un peu « sur notre faim », je m’attendais à quelque chose de plus explicatif ou qui analyserait un peu plus les résultats de cette expérience. Il n’empêche que ce court roman est assez percutant et effrayant, il fait forcément réfléchir et c’est bien qu’il existe pour parler de cette expérience. Dans la foulée, j’ai regardé le film, qui m’a fait relativiser concernant le livre, qui analyse finalement plus le déroulé de la semaine, est moins tape à l’œil et est plus en phase avec la réalité de l’expérience si j’en crois ce que j’ai pu lire sur internet.


couv20886873Locke & Key, tome 1 : Bienvenue à Lovecraft – Joe Hill & Gabriel Rodriguez

168 pages – Pocket

La famille Locke est déchirée. Après le meurtre brutal du père par un étudiant déséquilibré, tous emménagent dans la vieille demeure familiale. Mais quand une île s’appelle Lovecraft, la prudence est de mise ! Derrière les portes closes se dissimulent des secrets dangereux.

Je voulais découvrir ce comics depuis longtemps, j’en avais entendu énormément de bien. J’aime beaucoup l’ambiance qu’on y trouve, ce côté un peu glauque, sombre et mystérieux qui donne envie de se jeter sur la suite (chose faite depuis d’ailleurs concernant le tome 2). Les dessins sont top, il y a un léger côté inquiétant (sans être totalement horrifique, c’est quand même pas très rassurant) qui vient ajouter à l’ambiance générale du bouquin, et ça se dévore en très peu de temps. On en sait assez peu sur l’histoire dans ce premier tome, elle se révèle petit à petit et je trouve ça très intéressant, c’est très bien maîtrisé. J’ai hâte d’en savoir plus sur les différents personnages, leur passé et le pourquoi du comment des clés, j’espère juste ne pas mettre la barre trop haut étant donné qu’il n’y a que 6 tomes !


Player one – Ernest Clinecouv61520617

624 pages – Pocket

2044. La Terre est à l’agonie.
Comme la majeure partie de l’humanité, Wade, 17 ans, passe son temps dans l’OASIS – un univers virtuel où chacun peut vivre et être ce qui lui chante. Mais lorsque le fondateur de l’OASIS meurt sans héritier, une formidable chasse au trésor est lancée : celui qui découvrira les trois clefs cachées dans l’OASIS par son créateur remportera 250 milliards de dollars !
Multinationales et geeks s’affrontent alors dans une quête épique, dont l’avenir du monde est l’enjeu. Que le meilleur gagne…

Ce roman traînait dans ma PAL depuis une éternité, et il me faisait très envie depuis tout ce temps parce que j’avais bien aimé le film et que j’étais curieuse de voir comment était le matériau d’origine. Autant le dire tout de suite, ma lecture a été compliquée, d’autant que ce roman est un petit pavé pas simple à lire. J’aime beaucoup l’idée de base avec la Chasse s’inspirant de la culture geek des années 80, mais je n’ai pas accroché à la manière dont c’était exploité. J’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de facilités, et au final la Chasse en elle-même est un peu mise de côté, j’aurais aimé pouvoir y participer en quelque sorte au fil de la lecture. J’ai plutôt eu l’impression qu’on nous narrait une suite d’anecdotes en rapport avec des trucs geeks des années 80, comme une succession de références que l’auteur voulait absolument caser. Je dois dire que je ne m’y connais absolument pas en jeux vidéos, encore moins de cette époque (et visiblement en films et musiques non plus), donc je suis passée à côté des 3/4 des références, ce qui m’a fait sortir du livre à peu près toutes les 3 lignes. Je pense qu’il s’adresse vraiment à un lectorat d’initiés, qui retrouveront certainement avec plaisir tous ces jeux qu’ils doivent bien connaître. Pour les autres comme moi, je trouve le film bien plus accessible, et il est assez chouette visuellement parlant !


couv18247839American gods – Neil Gaiman

604 pages – J’ai lu

Dans le vol qui l’emmène à l’enterrement de sa femme tant aimée, Ombre rencontre Voyageur, un intrigant personnage. Dieu antique, comme le suggèrent ses énigmes, fou, ou bien simple arnaqueur ? Et en quoi consiste réellement le travail qu’il lui propose ? En acceptant finalement d’entrer à son service, Ombre va se retrouver plongé au sein d’un conflit qui le dépasse : celui qui oppose héros mythologiques de l’ancien monde et nouvelles idoles profanes de l’Amérique. Mais comment savoir qui tire réellement les ficelles : ces entités légendaires saxonnes issues de l’aube des temps, ou les puissances du consumérisme et de la technologie ? A moins que ce ne soit ce mystérieux M. Monde…

Je ne sais pas si vous vous en souvenez, l’été dernier (déjà) j’avais lu et adoré La mythologie viking de Neil Gaiman. C’est un auteur qui m’intrigue beaucoup, et j’étais impatiente de découvrir ses autres livres, à commencer par American gods dont j’avais entendu beaucoup de bien. Malheureusement, j’ai abandonné le livre à la moitié environ. Même si le style de Neil Gaiman me plaît toujours autant, on est face ici à une histoire complètement perchée, avec des passages limite psychédéliques sans queue ni tête, c’était trop pour mon petit cerveau rationnel. Je ne comprenais rien à ce que je lisais, et j’ai eu beau m’accrocher les choses ne faisaient pas sens pour moi donc j’ai préféré laisser tomber. C’est dommage parce que l’idée était sympa, et que la plume (traduite) de Neil Gaiman est vraiment chouette, je retenterai avec un autre bouquin moins WTF.


Et vous, vous avez lu ces romans ?

26 commentaires sur “Avis en vrac #23 – Août en vrac

Ajouter un commentaire

  1. J’avais beaucoup aimé American Gods, ce n’est pas mon préféré, mais j’avais aimé sa richesse et sa densité !
    Sinon, j’ai lu La vague au collège ou lycée et il m’avait bien marquée par ce qu’il racontait (plus que par son style d’écriture en effet).
    Et le Aurélie Wellenstein me fait bien envie !

    Aimé par 1 personne

  2. Les romans d’Aurélie Wellenstein semblent assez engagés et intéressants. Il va falloir que je m’y intéresse de plus près. 🙂
    Je pensais à ajouter Player One à ma wish-list mais s’il y a autant de références aux années 80, je vais peut-être m’abstenir et me contenter du film.

    Aimé par 1 personne

  3. Dommage pour le Neil Gaiman (j’ai beaucoup aimé) mais apparemment c’est un de ses plus wtf ^^
    Je trouve Ready Player One pas trop mal mais avec beaucoup de défauts ( référence 80s pas ma came non plus) et un personnage principal assez exécrable! Le film est plus sympa c’est vrai même si Artémis devient un peu trop inutile et juste dans son rôle de love interest 🙂
    J’ai beaucoup entendu parler de La vague, surtout de l’expérience qui vraiment eu lieu, mais je ne sais pas si un roman en parlant me plairait…

    Aimé par 1 personne

    1. Ouais ça me rassure un peu, j’avais dans l’idée de vénérer cet auteur 😂
      Je suis surtout restée focalisée sur les défauts de Player one j’avoue 😅 Je suis d’accord pour le film, et je m’attendais à ce qu’Art3mis soit plus utile dans le livre mais pas vraiment non plus ^^’
      C’est spécial la vague mais ça se lit très vite si tu veux tenter x)

      Aimé par 1 personne

  4. J’ai lu La Vague au lycée et ça m’avait bien marqué, l’expérience est intéressante à suivre. J’ai été très déçue par le film Reday player one qui ne m’a pas donné envie de le lire le livre qui, je pense, n’est pas vraiment fait pour moi.
    Par contre, j’ai adoré American gods, premier livre que je lisais de l’auteur et ça m’a donné envie d’en lire plein d’autres. C’est vrai que c’est spécial et qu’il faut persévérer (ou plutôt se laisser porter) pour ensuite vraiment comprendre l’histoire.

    Aimé par 1 personne

  5. Un bien beau mois d’août !
    Ah, j’ai adoré la série de Locke & Key… j’ai trouvé ce comics tellement intense et original ! La série est parfaitement clôturée avec ces six tomes 👌
    J’ai lu quelques romans de Neil Gaiman mais pas celui-là. Des lecteurs avec qui je partage les mêmes goûts littéraires m’avaient justement prévenue de ce côté psychadélique. Ceci dit, j’ai vu les deux premières saisons de l’adaptation en série télévisée mais je ne suis guère plus avancée 😅

    Aimé par 1 personne

  6. Blé noir a l’air super intéressant ! Hâte de le lire, tout comme American gods que je voulais lire l’été dernier (punaise, ça remonte), et… ça ne s’est pas fait =/ Mais je ne perds pas espoir, j’ai adoré Anansi boys alors j’ai hâte de retrouver le fameux humour de cet auteur^^ ! J’espère que si (un jouuuur) tu reprends ce livre, tu accrocheras davantage 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :