Avis en vrac #21 – Spécial SP en retard… (Cpasbien)

Bien le bonjour !

Comme vous le savez certainement (parce que je raconte beaucoup trop ma vie sur ce blog et les réseaux sociaux), j’ai eu un début d’année particulièrement mouvementé, surtout ces 3 derniers mois, ce qui a considérablement réduit ma productivité livresque/bloguesque. Donc j’ai accumulé un peu de retard sur le chroniquage des livres qui m’avaient été gentiment envoyés par des maisons d’éditions. Et j’en suis pas fière, bouuuuuuuh, shame shame shame (*bruit de clochette*). Plutôt que de continuer à empiler les romans « en-attente-que-je-me-décide », j’ai pris le taureau par la queue les cornes, et me voici avec un avis en vrac sur ces 3 bouquins lus il y a plus ou moins longtemps ! 


couv26221573Les chroniques de St-Mary, T1 : Un monde après l’autre – Jodi Taylor

351 pages – HC Editions

La jeune historienne Madeleine Maxwell vient de terminer brillamment ses études et s’apprête à passer un entretien à l’institut St Mary. Mais en pénétrant dans l’enceinte de ce centre de recherche historique, « Max » comprend très vite que celui-ci ne ressemble à aucun autre. Derrière la façade très académique de l’institut St Mary, les équipes d’historiens, de techniciens, de chercheurs ont découvert le secret du voyage dans le temps. Ici, les historiens n’étudient pas seulement le passé, ils le visitent… Max découvre alors les possibilités qui s’offrent à elle.
Merci à HC éditions !

Vous avez certainement déjà vu passer cette saga aux couvertures assez reconnaissables (et très chouettes, soit dit en passant), et bien je viens en remettre une couche ! J’ai adoré ce roman, dans lequel il se passe beaucoup (beaucoup) de choses, avec un décor et une histoire qui sortent de l’ordinaire et le rendent vraiment prenant.

Deux parties se distinguent dans ce roman : la première est plutôt consacrée à l’apprentissage et la théorie, c’est celle que j’ai préféré suivre, on y découvre progressivement l’univers et les personnages, dans une ambiance universitaire anglaise qui m’a beaucoup plu. La seconde est plus « concrète », puisqu’on passe directement aux voyages dans le temps, et elle est tout aussi intéressante, mais il y a à mon sens un léger essoufflement dans cette deuxième partie, malgré les très nombreux rebondissements qui parviennent à redonner du rythme jusqu’à la toute fin. 

Les personnages sont très touchants avec leur côté un peu pataud, ils forment une sorte de famille pas bien dégourdie mais unie, c’était un plaisir de suivre leurs aventures. Max est une héroïne comme je les apprécie, pas parfaite mais déterminée et avec du répondant, de quoi passer un bon moment (souvent à ses dépends). J’ai également bien accroché à l’humour de l’autrice, qui rejoint totalement l’ambiance générale british du roman.

Sur la partie voyage dans le temps, je n’ai pas été trop perturbée, probablement parce que je n’ai pas cherché à tout comprendre (ce qui m’évite bien des nœuds au cerveau je pense), mais j’aime beaucoup l’idée de base, et je suis impatiente de lire la suite pour savoir dans quelles galères nos historiens-boulets vont réussir à s’embarquer !


Avec des Si et des Peut-être – Carène Pontecouv33850084

330 pages – Pocket

Professeur de français, Maxine vit en colocation avec Claudia (et ses crèmes au jus d’herbe fermenté), aime Flaubert (ses élèves plutôt Stromae), courir avec ses deux meilleures amies (300 mètres c’est déjà bien) et aller chez le dentiste (sa sœur, pour papoter). Elle croit aux signes et aux messages de l’univers. Pourtant, elle ne peut s’empêcher de se demander : « Et si j’étais allée ici plutôt que là, si j’avais fait ceci au lieu de cela ? ». En bonne prof, Maxine aime le conditionnel… Mais à trop réfléchir « avec des si et des peut-être », ne risque-t-on pas d’oublier de vivre au présent ? Et si la vie décidait de lui réserver un drôle de tour ?

Merci à Carène Ponte et aux éditions Pocket !

Je voulais découvrir la plume de Carène Ponte depuis un moment, et je ne regrette absolument pas, j’ai passé un très chouette moment avec ce roman ! C’est une parfaite lecture d’été, qui se dévore très rapidement avec ses chapitres courts et de l’humour à revendre (et comme j’ai le même humour un peu pourri, ça passe très bien !). Il y a aussi beaucoup de références qui m’ont fait sourire et quelques notes de bas de page qui ajoutent un petit quelque chose à la lecture (pas quelque chose de très sérieux, rassurez-vous).

L’histoire en elle-même n’est pas follement originale et on se doute très vite de ce qu’il va se passer, mais la plume fait que ça n’est pas dérangeant. Je me suis pas mal reconnue dans le personnage de Maxine, son côté maladroit la rend attachante, et les personnages secondaires  ne sont pas en reste (principalement la grand-mère dont j’ai oublié le nom, appelons-la Mamie (oui, je me crois drôle), et le proviseur sexy dont j’ai également oublié le nom (mais sinon la mémoire ça va hein, ne vous inquiétez pas)).

Bref, c’est léger, rafraîchissant, sans prise de tête, idéal pour s’occuper sur la plage ou ailleurs (je suis pas sectaire, chacun ses choix de vie :D)(mais la plage c’est quand même le meilleur endroit au monde après Disneyland, si vous voulez mon avis). Et j’ai déjà ajouté dans ma wishlist tous les autres romans de l’autrice ! 


couv72313745Là-bas, tout ira bien – Sylvie Baussier & Pascale Perrier

pages – Scrineo

2030. En France, une terrible crise économique ravage le pays. Il n’y a plus de travail, à peine de quoi manger.
Comme la plupart des habitants avant eux, Iza, Erwan et leurs parents empilent quelques affaires dans leur voiture et partent. Léon, lui, quitte seul la ferme où il a grandi. Dès qu’il sera arrivé, il enverra de l’argent à sa famille. Il a promis.
Les voilà sur la route, loin de la vie qu’ils ont toujours connue. On dit que là-bas, 4 000 kilomètres plus au nord, un avenir meilleur les attend.
Dans un monde où avancer devient un combat de chaque instant, une question les taraude : est-ce que là-bas, tout ira bien ?

Merci aux éditions Scrineo ! 

J’étais très intriguée par ce roman futuriste au résumé très actuel et familier (malheureusement)(on le sent que je suis sur le point de briser l’ambiance ?). Ce roman a été écrit à 4 mains, et je ne sais pas si ça a un rapport mais j’avais plus de mal avec les chapitres du point de vue de Léon (ce qui prend un peu son sens à la fin en fait, mais je ne peux pas vous en dire plus). 

Quoiqu’il en soit, ce livre assez court se lit très rapidement, on se prend assez vite à l’histoire, et on veut savoir comment ça va finir (probablement pas très bien)(il faudra le lire pour savoir). Il n’est pas énormément développé en ce qui concerne le contexte, on se concentre plutôt sur les différents personnages et leurs galères pour atteindre une vie meilleure, et comme je le disais plus haut, ce n’est pas sans rappeler tristement l’actualité. Pour la légèreté, on repassera, ici on a plutôt droit à un récit assez poignant sur l’immigration.

J’ai apprécié cette lecture qui s’éloigne un peu de ce que je lis habituellement, mais j’aurais aimé avoir un peu plus de développement, peut-être qu’une centaine de pages supplémentaires n’aurait pas été de trop pour s’attarder un peu plus sur certains aspects de la vie des personnages. En tout cas, c’est un roman intéressant à lire pour ceux qui voudraient un récit accessible sur le sujet !


Et vous, vous avez lu ces romans ?
Publicités

24 commentaires sur “Avis en vrac #21 – Spécial SP en retard… (Cpasbien)

Ajouter un commentaire

  1. J’ai lu aussi les Chroniques de St Mary, j’avais adoré le premier tome, j’ai aussi aimé le deuxième mais il reste derrière le premier, et maintenant il faut que je me lance dans le troisième hehe

    Aimé par 1 personne

  2. Coucou, les avis en vrac : j’aime !
    ‘J’ai lu « Avec des Si et des Peut-être » » et je suis d’accord que la plume de Carène Ponte fait tout car, perso l’intrigue : bofbof.
    « Là-bas tout ira bien », me tente bien… J’aime bien les romans (post)apo, il devrait me plaire !

    Aimé par 1 personne

    1. Hihi contente que tu aimes 😀
      C’est une lecture sympa pour l’été je trouve quand même ^^
      Il est bien Là-bas tout ira bien, mais le côté post-apo n’est vraiment pas développé, si c’est ça qui t’intéresse tu resteras peut-être un peu sur ta faim :/

      J'aime

  3. héhé, tu me fais rire quand je lis tes posts. C’est dommage pour là bas tout ira bien. j’aime bien ce genre d’histoire apocalytpique. Mais des fois, le young adult est trop léger et rapide dans le traitement

    Aimé par 1 personne

  4. Moi j’dis, d’abord la plage, ensuite Disneyland. Voilà.
    Sinon ouais, je vais continuer les Chroniques de Saint Mary là (je suis même pas sûre que ce soit le bon titre, mais c’est pas d’ma faute, je le lis en anglais), un jour.
    Voilà, bisous !

    J'aime

  5. Une amie a lu la saga Les chroniques de St-Mary et elle adoré. Et comme ça me faisait bien envie, j’ai choisi le premier tome en contrepartie pour le projet Ulule du PLIB. J’ai hâte d’être à la fin de l’année pour le recevoir ! ^^

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :