Avis en vrac #17 – Janvier en vrac

Hello !

J’ai fait de chouettes lectures en ce mois de janvier (et d’autres moins chouettes, mais dorénavant, je vois le verre à moitié plein), que je pensais chroniquer à l’occasion. Mais je me rends compte que le mois file, que ma disponibilité est limitée (ou vampirisée par ma vieille amie procrastination, qui ne me lâche pas si facilement) et que je n’ai toujours rien glandé. DONC plutôt que passer les 6 prochains moins à me dire « Oh, il faudrait que je me décide à chroniquer ce bouquin dont j’avais envie de parler », je ressors ma vieille botte secrète, à savoir : l’avis en vrac (oui, tout ça pour ça). Voici donc mon janvier en vrac 😀 (j’aime cette expression, ça va me donner envie de faire ça tous les mois, c’est malin)


couv52702730Le chant des ronces – Leigh Bardugo

277 pages – Milan

Embarquez dans un voyage vers des terres sombres et dangereuses, peuplées de villes hantées et de bois affamés, de monstres bavards et de golems en pain d’épices, où la voix d’une sirène peut invoquer une tempête mortelle, où les rivières font de terribles promesses d’amour…

J’ai beaucoup aimé Six of crows et le tome 1 de Grisha, donc j’attendais avec impatience la sortie du Chant des ronces, recueil de contes issu du même univers.

Je ne ressors pas totalement enchantée de ma lecture, notamment parce que les contes sont selon moi assez inégaux, j’en ai aimé certains (les 3 contes ravkans), d’autres beaucoup moins. Et le dernier, même s’il est plutôt cool m’a semblé interminable. C’est toujours le risque avec les recueils de contes ou de nouvelles, on n’accroche pas forcément autant à chaque partie. Dans ce livre, on retrouve bien le style un peu « complexe » de Leigh Bardugo, que j’apprécie, mais qui n’en fait pas une lecture fluide et rapide. Ça reste cependant une lecture sympathique, surprenante et assez différente de ce qu’on peut trouver habituellement, qui devrait plaire aux amoureux de Grisha ou du Darkling.

Il faut souligner également que l’objet-livre est canon, entre la couverture et les illustrations intérieures il y a un sacré boulot ♥.♥ (par contre ça finit par cacher les pages, et certains contes m’ont paru encore plus longs à cause de ça (j’aime pouvoir voir la pagination pour avoir l’impression d’avancer dans ma lecture 😀 (et non, je ne suis pas bizarre, ça suffit))).


L’assassin royal T1 : L’apprenti assassin – Robin Hobbcouv42540213

566 pages – France loisirs

Au royaume des six Duchés, le prince Chevalerie, de la famille régnante des Loinvoyant – par tradition, le nom des seigneurs doit modeler leur caractère- décide de renoncer à son ambition de devenir roi-servant en apprenant l’existence de Fitz, son fils illégitime. Le jeune bâtard grandit à Castelcerf, sous l’égide du maître d’écurie Burrich. Mais le roi Subtil impose bientôt que Fitz reçoive, malgré sa condition, une éducation princière. L’ enfant découvrira vite que le véritable dessein du monarque est autre : faire de lui un assassin royal. Et tandis que les attaques des pirates rouges mettent en péril la contrée, Fitz va constater à chaque instant que sa vie ne tient qu’à un fil : celui de sa lame…

OLALA C’ÉTAIT TROP BIEN ! Tellement que je ne sais pas quoi en dire. Allez, salut !

(Bon OK, si vous insistez)

Je crois que j’ai tout aimé dans ce roman (sauf cette couverture hideuse dont je ne me remets pas), je ne savais pas à quoi m’attendre et j’ai été très agréablement surprise ! Que ce soit la plume, l’histoire, les personnages, les complots, tout est pile à l’endroit où il faut. Je craignais une lecture ardue puisque je n’ai pas lu énormément de fantasy adulte (j’ai été traumatisée par la première intégrale de Game of thrones qui est totalement indigeste), et finalement ça coule tout seul, les chapitres se dévorent et BOUM en 2 jours c’est terminé (oui bon ça va, j’exagère un peu, mais j’ai une vie aussi). Donc voilà, tout cet interminable laïus pour dire que : OLALA C’ÉTAIT TROP BIEN !!! J’ai trop hâte de lire la suite (en lecture commune avec le Tanuki et le Loup des montagnes suisses ♥), et de lire toutes les autres trilogies-divisées-en-sagas-interminables de l’autrice. Même si ça me prendra sûrement 35 ans.

(je vais développer une fascination embarrassante pour le Fou, je vous préviens)


couv66735977Les Chroniques lunaires T4 : Winter – Marissa Meyer

983 pages – Pocket jeunesse

Résumé du tome 1 : A New Beijing, Cinder est une cyborg. Autant dire une paria. Elle partage sa vie entre l’atelier où elle répare des robots et sa famille adoptive. A seize ans, la jeune fille a pour seul horizon les tâches plus ou moins dégradantes qu’elle doit accomplir pour ses sœurs et sa marâtre.
Mais le jour où le prince Kai lui apporte son robot de compagnie – son seul ami -, le destin de Cinder prend un tour inattendu. La forte attirance qu’éprouvent le beau prince et la jeune cyborg n’a aucune chance de s’épanouir, surtout que le royaume est menacé par la terrible reine de la Lune !
Débute alors pour Cinder une aventure incroyable, où elle découvrira que le sort de l’humanité est peut-être entre ses mains.

Après quasiment 2 ans, je boucle enfin la saga des Chroniques lunaires. J’aurais mis le temps, mais ce n’est pas que je n’aime pas cette saga, au contraire ! Ce dernier tome est à la hauteur des précédents, je suis définitivement amoureuse des personnages et de leurs relations (surtout de Thorne ♥ et Cress et Ikooooo). L’univers est toujours bien construit et très accessible, les personnages sont variés (et géniaux ♥ (quoi je l’ai déjà dit ?)) et il y a beaucoup d’humour (mais je rigole souvent pour rien donc ça vaut ce que ça vaut). On découvre ici le personnage de Winter que j’ai adoré, c’est vraiment une héroïne comme on en voit peu (et elle aussi m’a beaucoup fait rire, mais je vous renvoie à la remarque précédente sur mon humour douteux).

J’adore vraiment cette saga, y compris les romances qu’il peut y avoir dedans, et ça, c’est à souligner, parce que c’est franchement rare 😀 La plume (traduite) de Marissa Meyer m’embarque toujours aussi facilement, j’étais dedans dès les premières pages, et ça se lit tout seul ou presque (cf ci-dessous, olala ce suspense).

Par contre, ce tome est beaucoup trop long, j’avais l’impression d’avancer au ralenti et je déteste ça… Ce n’est pas spécialement qu’il y a des longueurs, parce qu’il se passe plein de choses et on ne s’ennuie pas, mais il fait presque 1000 pages et aurait tout aussi bien pu être divisé en 2 parties, psychologiquement ça aurait été plus facile pour moi x) Et gros bémol pour PKJ concernant la couverture, qui est canon, mais qui ne représente pas du tout le personnage de Winter, qui est noire aux cheveux bouclés. Pardon mais là les gars, vous avez sacrément merdé.

Et pour ne pas finir sur une note ronchon : Cette saga est super chouette, fonceeeeez !


Le vieux qui lisait des romans d’amour – Luis Sepulvedacouv65853153

130 pages – Métailié

Lorsque les habitants d’El Idilio découvrent dans une pirogue le cadavre d’un homme blond assassiné, ils n’hésitent pas à accuser les Indiens de meurtre. Seul Antonio José Bolivar déchiffre dans l’étrange blessure la marque d’un félin. Il a longuement vécu avec les Shuars, connaît, respecte la forêt amazonienne et a une passion pour les romans d’amour. En se lançant à la poursuite du fauve, Antonio José Bolivar nous entraîne dans un conte magique, un hymne aux hommes d’Amazonie dont la survie même est aujourd’hui menacée.

Pour le Tournoi des 3 sorciers, il fallait lire un livre avec un vieux, je me suis donc lancée dans l’inconnu total avec ce roman (dont j’avais beaucoup entendu parler, en bien). Et bien je crois que je suis passée totalement à côté aha. C’est bien écrit, pas totalement inintéressant, mais je suis restée plutôt de marbre. Je suis souvent assez insensible aux histoires avec des héros plutôt détachés (comme dans L’étranger), donc j’imagine que ceci explique cela. A ce sujet, Plouf a une théorie (partagée par Coline) : j’aime pas les trucs bizarres. Et je crois que, à mon grand regret, je suis obligée de valider cette théorie. (le bizarre étant très subjectif cela dit, donc on n’est pas à l’abri de bonnes surprises)(comment ça, j’ai pas parlé du livre au final ?)


couv31437469Le tour du monde en quatre-vingts jours – Jules Verne

283 pages – Pocket

En 1872, un riche gentleman londonien, Phileas Fogg, parie vingt mille livres qu’il fera le tour du monde en quatre-vingts jours. Accompagné de son valet de chambre, le dévoué Passepartout, il quitte Londres pour une formidable course contre la montre. Au prix de mille aventures, notre héros va s’employer à gagner ce pari.

Attentioooooon, Cha’ découvre les classiques (au sens large du terme). Et bien ma foi, c’était très cool, je suis partie sur les chapeaux de roues (comme Phileas Fogg ahaha (qu’est-ce qu’on se marre ici)), embarquée par le style de Jules Verne, qui m’a un peu fait penser au Paris des merveilles dans sa tournure (peut-être que Jules Verne s’est inspiré de Pierre Pevel ? :D). Puis à un moment le petit Jules m’a perdue avec ses descriptions hyper détaillées du voyage de Philou et Passepartout (je ne ferai pas de blague sur ce nom), il y avait des paragraphes entiers de trucs qui ne me passionnaient pas, à savoir combien de kilomètres (je crois qu’ils disent milles dans le bouquin) il y avait entre tel point et tel point, et qu’est-ce qu’on voyait par la fenêtre pendant tel trajet en train, bref c’était un peu lourd par moments. Mais dans l’ensemble, c’était chouette, avec un peu de mystère/suspense, et je relirai avec plaisir l’auteur dans un autre roman (en espérant en choisir un pas trop scientifique, sinon je vais me perdre à nouveau).


Et vous, vous avez lu ces romans ?

39 commentaires sur “Avis en vrac #17 – Janvier en vrac

Ajouter un commentaire

  1. J’ai aussi adoré Le chant des ronces, mais comment résister à un tel ouvrage ?
    Pour le vieux qui lisait des romans d’amour, j’avais été sensible aux réflexions soulevées par l’auteur et sa plume. Mais ce n’est clairement pas un livre passe-partout.

    Aimé par 1 personne

  2. Oui, la newsletter a marché! 🎉 Bon par contre, j’ai eu tout le contenu de ton article dans le mail. Ça m’a perturbé! 😅
    Le Chant des Ronces est canon! Je l’ai vu en libraire et j’ai failli repartir avec.
    Winter, c’est que du top! Je n’avais jamais fait gaffe que Blanche-Neige ne ressemblait pas du tout à la demoiselle de la couverture de la VF. Bon faut dire que je possède la VO donc ça n’aide pas. 😅
    Je n’ai jamais lu de Jules Verne et j’ai trop peur de ne pas accrocher aux descriptions et aux indications techniques. Apparemment il y en a dans quasiment tous ses livres. 😖

    Aimé par 1 personne

    1. Aaaah mince, je savais pas que ça fonctionnait comme ça la newsletter ^^’
      Ouais je comprends vraiment pas ce choix de couverture, sur la VO on ne la voit pas mais au moins on voit que la main est noire !
      Je pense aussi que Jules Verne c’est pareil pour tous ses livres 😭😭 je finissais par les lire un peu en diagonale ses descriptions ^^

      J'aime

  3. Le Chant des ronces est dans ma PAL, j’ai hâte de le découvrir. Après, j’ai un peu peur parce que rares sont les recueils de contes/nouvelles qui m’emballent du début à la fin. J’espère juste que je jugerai positivement un majorité d’histoires. En tout cas, l’objet est beauuuuu ! (remarque constructive s’il en est…)
    J’aimerais beaucoup lire Robin Hobb un jour, mais le nombre de tomes et de séries me freine carrément… Mais ce petit avis donne envie ! (mais cette couverture ! quelle horreur !)
    J’ai beaucoup aimé les rares Jules Verne que j’ai lus (sauf Michel Strogoff), mais je n’ai pas encore lu celui-ci. Peut-être sera-t-il le prochain !
    Les petits avis sont très pratiques ! J’aime beaucoup ce format, que ce soit pour l’utiliser chez moi ou le lire chez les autres.

    Aimé par 1 personne

    1. J’espère que tu aimeras Le chant des ronces, mais c’est sûr que toutes les histoires ne se valent pas !
      Je déprimais un peu aussi à l’idée de me lancer dans les romans de Robin Hobb, mais là clairement je redoute plus, j’ai envie de tous les lire 😍 (j’ai enfin acheté l’intégrale pour pouvoir dire adieu à ces Piment tout moches)
      Ouiiiii je trouve aussi ce format bien pratique, je m’en sers de plus en plus je crois ^^

      Aimé par 1 personne

  4. Les avis en vrac sont une bonne alternative quand on a la flemme et pas mal de livres à chroniquer. Et puis c’est sympa à lire. 🙂
    Je n’ai rien lu de tout ça mais ça fait un petit moment que je suis tentée par Les Chroniques Lunaires, ainsi que Grisha et Six of Crows. ^^

    Aimé par 1 personne

  5. Oh, je n’avais pas fait le lien entre Le Chant des ronces et Six of Crows (je me suis retrouvée en possession du recueil par hasard, parce que mon copain voulait m’offrir un beau livre et je confirme, il l’est !). Mais du coup, puis-je lire le recueil sans connaître l’univers de Leigh Bardugo ? Est-ce que je ne risque pas d’être perdue, à ton avis ?

    Aimé par 1 personne

    1. Oui au contraire, Le chant des ronces est vraiment à part dans le sens où on parle pas des personnages de Grisha ou Six of crows, c’est plutôt les contes de « base » de l’univers. D’ailleurs je me demande si dans Six of crows on parle pas de certains contes, je sais plus ^^ Je sais pas si c’est clair ce que je raconte, mais pour résumer : aucun souci pour lire celui-là indépendamment des autres bouquins de l’autrice, tu devrais pas être perdue 😀 Il y a une carte au début qui peut t’aider à situer un peu les lieux !

      Aimé par 1 personne

    1. Si tu te lances je te conseille de commencer par Grisha, je regrette un peu d’avoir commencé par Six of crows, même si j’ai adoré, ça spoile Grisha et je pense qu’on rentre plus facilement dedans une fois qu’on a bien assimilé l’univers qui est bien expliqué dans Grisha ^^
      Oh ça doit être sympa aussi en BD ! Mais oui, la plume de Robin Hobb est très agréable à lire 😀

      J'aime

  6. Hahaha ma théorie est tout à fait pertinente héhé.
    Sinon mon Dieu cette couverture (je précise même pas de laquelle je parle tellement elle est moche).
    Je crois que j’ai quand même plus aimé que toi le Chant des Ronces, mais c’est parce que certains contes sont BIZARRES. Humhum.
    Bon allez, j’y vais, bisous.

    Aimé par 1 personne

  7. Effectivement, c’est quoi cette couverture de L’Assassin royal ? oO Heureusement, ça ne t’a pas empêché de découvrir ce premier tome ! Je l’ai lu il n’y a pas si longtemps et je suis très contente d’avoir commencé cette saga, je ne m’attendais pas à aimer autant l’histoire et le style de Robin Hobb. Après le premier tome, j’étais déjà fan de Vérité et du Fou. Maintenant, qu’il faut que je me lance dans le tome 3.
    J’ai été intrigué par le personnage de Winter dans le tome 3 des Chroniques lunaires, il faudrait vraiment que je me décide à finir cette saga, ça fait un bon moment que j’ai lu Cress maintenant…

    Aimé par 1 personne

    1. C’est France loisirs qui a décidé d’enlaidir la couverture déjà moche de Pygmalion x)
      Je suis en train de lire le tome 2 de L’assassin royal (enfin j’ai lu que 2 chapitres ^^), c’est vraiment cool ♥ J’aime beaucoup Vérité aussi !
      J’avais assez peur après avoir découvert Winter dans le tome 3, et en fait elle est géniale ! J’espère que tu aimeras ce dernier tome 🙂

      Aimé par 1 personne

  8. Beaucoup trop cool ces avis en vrac !!! J’avais beaucoup aimé Le vieux qui lisait des romans d’amour mais j’en garde un souvenir assez confus… Il faudrait que je le relise tiens, mais l’histoire est dépaysante voui^^ Sinon hâte de découvrir Le chant des ronces, je ne m’en remets pas de la beauté de l’ouvrage !!!!! Faut aussi que je découvre Cinder dans ma palllllllll, trop trop impatiente car j’suis sûre que je vais kiffer (et me marrer si l’humour est cool :D) !

    Aimé par 1 personne

Répondre à Ewylyn Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :