L’instant comics #1 – Mad love

Hello !

J’ai pas mal cogité sur quel comics vous présenter en premier dans ce nouveau rendez-vous, j’ai finalement opté pour celui-ci qui a été assez rapide à relire. Il me permet en plus de commencer avec un personnage que j’aime beaucoup : Harley Quinn, dont nous découvrons les origines dans ce one-shot. En effet, on y apprend comment la psychiatre Harleen Quinzel est devenue l’acolyte du Joker Harley Quinn, et les dessous de leur relation pour le moins… cinglée !

Comme je l’ai expliqué ici, je ne suis qu’une débutante dans le merveilleux monde des comics, je ne me revendique pas experte ou quoi que ce soit, je donne simplement mon avis sur mes lectures du genre, donc il se peut qu’il me manque des informations sur l’univers, que je ne comprenne pas certaines références ou que je dise des bêtises, soyez indulgents ^^ Et s’il y a des modifications à apporter, n’hésitez pas à me le signaler, je le ferai avec plaisir !

mad love

 

Scénarisé par Paul Dini et Bruce Timm (ce dernier étant également l’auteur des dessins), ce tome revient sur les origines d’Harley Quinn, apparue dans la série animée Batman des années 90 et créée par ces mêmes Paul Dini et Bruce Timm. On est dans une version comics de la série animée ce qui devrait ravir les anciens (ou pas) fans. D’ailleurs, cette histoire a par la suite été reprise dans la série animée (et là, on commence à s’embrouiller avec ces adaptations d’adaptations !). Personnellement j’ai beaucoup aimé ce style un peu cartoon, assez différent de ce qu’on peut voir dans les comics habituels. Les couleurs rappellent également le dessin animé et vont très bien avec les dessins, elles installent une certaine ambiance très appréciable.

Concernant les personnages, Batman est quasiment inexistant, même s’il est au centre de l’intrigue. Nous avons le droit à un Joker toujours aussi détestable, violent et cinglé, et une Harley un peu folle, aveuglée par l’amour et plutôt soumise, qui reste attachante parce qu’on se rend bien compte qu’elle n’aspire qu’à une vie tranquille avec son sociopathe de Poussin (ok, je ne suis pas objective, comme je vous l’ai dit, j’apprécie le personnage de Harley). Elle me fait même un peu de peine d’ailleurs, j’avais envie de la secouer et de lui conseiller de prendre son émancipation (mais là n’est pas le sujet).

L’histoire en elle-même est assez courte puisqu’elle ne fait que 68 pages, mais elle reste très agréable à lire et se suffit à elle-même, le principal étant retranscrit dans ces 68 pages !

Cette édition contient également une préface de Paul Dini, une postface de Bruce Timm, la version encrée du récit, ainsi qu’un guide couleur, des variantes de couvertures et deux petites histoires supplémentaires. Je suis toujours émerveillée par le travail d’édition fait sur ces livres, en l’occurrence nous avons un ouvrage très complet, avec des bonus qui nous permettent de voir le travail d’encrage, de colorisation et de « nettoyage » réalisés par les artistes, et les deux interventions des auteurs sont également un plaisir à lire !

Même si elles sont assez anecdotiques, les deux histoires supplémentaires sont sympas à découvrir et permettent de prolonger le plaisir avec les dessins de Bruce Timm (avec cette fois une colorisation un peu plus « vintage »).

Je recommande ce titre agréable à lire, et très accessible pour les débutants, puisqu’il s’agit d’un récit des origines d’Harley Quinn il n’y a pas forcément besoin de prérequis !

16 commentaires sur “L’instant comics #1 – Mad love

Ajouter un commentaire

  1. Je n’ai jamais lu de Harley Quinn, j’ai vu il y a peu un film d’animation où elle s’associait avec Batman et je l’avais franchement trouvé mauvais, car j’espérais un personnage féministe et j’ai eu tout l’inverse. Si tu cherches d’autres comics avec des histoires courtes il y a l’excellent Killing Joke, très violent mais clairement un des meilleurs comics que j’ai lu. Il est également court, il doit faire la même longueur que ce Harley Quinn. Merci pour le partage =)

    Aimé par 1 personne

  2. Je suis pas fan de l’univers Marvel/DC mais j’avoue que ce personnage (complètement tarée au passage) m’intéresse beaucoup ^^
    Il faut que je regarde suicide squad, elle a l’air assez drôle dedans (d’après ce que j’en ai vu ^^)
    C’est sympa ce petit rdv comics ça permet de faire des découvertes quand on ne s’y connaît pas 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :