Avis en vrac #4 – De la fantasy, du contemporain, du drame et de la chick-lit…

Hello !

Je vous parle en quelques mots de romans que j’ai lus récemment, et pour lesquels je ne ferai pas de chroniques individuelles, par manque de temps et de choses à dire ^^’


couv548862Le donjon de Naheulbeuk, tome 1 : La couette de l’oubli – John Lang

313 pages – Editions Octobre

Jouez hautbois, résonnez trompettes, les héros du Donjon de Naheulbeuk reprennent du service ! Ils se croyaient sortis d’affaire après avoir rempli leur contrat…
que nenni ! En rapportant à leur commanditaire, le sorcier Gontran Théogal, la douzième statuette de Gladeulfeurha, ils ont œuvré à leur insu pour l’avènement de Dlul, le dieu du sommeil et de l’ennui, qui menace d’engloutir le monde dans la Grande Couette de l’Oubli Éternel. Il va bien falloir que quelqu’un s’y colle, mais entre les guerres de religion qui agitent les terres de Fhang, les objectifs incertains des Oracles et le déplorable humour nain, ça s’annonce compliqué !

Il y a quelques années, j’ai découvert les BD du Donjon de Naheulbeuk que j’ai adorées, cet univers drôle et déjanté m’a fait mourir de rire, c’est donc avec une certaine curiosité que j’ai acheté ce roman, un peu par hasard.

Je suis ressortie plutôt déçue de cette lecture, j’ai retrouvé l’humour de la BD, les caractéristiques propres à chaque personnages, mais j’ai été beaucoup moins embarquée qu’en lisant la bande dessinée, trouvant même parfois quelques longueurs… Je ne resterai pas pour autant sur cette expérience un poil décevante, même si je n’envisage pas de poursuivre la lecture des romans, je vais très bientôt me plonger avec plaisir dans une relecture/lecture des différentes BD 😀


couv248077231

Chanson douce – Leïla Slimani

227 pages – Editions Gallimard

Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d’un cabinet d’avocats, le couple se met à la recherche d’une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l’affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu’au drame.

Ce livre a fait énormément parler de lui après avoir obtenu le prix Goncourt 2016, j’étais assez intriguée de le lire, d’autant que les avis étaient divergents. Et je dois dire que j’ai un avis mitigé sur ce roman, même un mois après la lecture je ne sais toujours pas quoi en penser. J’ai apprécié la plume assez originale de Leïla Slimani dès les premières pages, la manière dont elle arrive à créer un cadre oppressant, angoissant, mais l’histoire en elle-même m’a laissée perplexe, certaines scènes sont très dérangeantes et je ne suis pas sûre d’avoir bien saisi le message de ce roman. Ça ne m’empêchera pas de retenter l’expérience avec un autre livre de l’auteure si l’occasion se présente !


couv63585789L’accro du shopping à Manhattan – Sophie Kinsella

424 pages – Editions Pocket

Becky Bloomwood, la terreur des distributeurs toujours aussi folle de fringues, ne s’est guère assagie question finances. Mais à quoi bon être enfin devenue la journaliste financière la plus populaire d’Angleterre si l’on n’en profite pas un peu ? Heureusement, elle file le parfait amour avec le séduisant Luke, son fiancé. Même s’il travaille du matin au soir pour monter sa nouvelle agence de communication à… New York ! Le rêve pour toute accro du shopping qui se respecte !

C’est l’été, les soldes, quoi de mieux qu’un petit moment lecture avec Becky Bloomwood pour se rafraîchir ? Rien à redire sur ce deuxième tome de l’accro du shopping, qui est toujours aussi drôle et léger. La plume de Sophie Kinsella est efficace, son héroïne complètement délurée, et ça fait un bien fou de suivre ses aventures sans prise de tête (enfin pour nous, pour elle c’est autre chose) !

Par contre, j’ai un problème avec la quatrième de couverture, qui, comme pour le premier tome, m’a semblé un peu à côté de la plaque (voire spoilante), du coup je ne vous l’ai pas mise en entier. Je saurais pour les prochains tomes qu’il vaut mieux éviter de lire le résumé avant de commencer la lecture !


Demain j’arrête – Gilles Legardiniercouv14915515

398 pages – Editions Pocket

Au début, c’est à cause de son nom rigolo que Julie s’est intéressée à son nouveau voisin. Mais très vite, il y a eu tout le reste : son charme, son regard, et tout ce qu’il semble cacher… Parce qu’elle veut tout savoir de Ric, Julie va prendre des risques de plus en plus délirants…

J’entendais parler depuis un moment de Gilles Legardinier, qui était d’ailleurs plutôt bien représenté dans ma PAL avec trois romans, je me suis dit qu’il était temps de le découvrir avec « Demain j’arrête ». Ce livre est bourré d’humour, de situations plus cocasses (mot du 18ème siècle bonsoir) les unes que les autres et l’auteur a une plume assez addictive qui laisse le roman se dévorer d’une traite. Je lirai avec plaisir ses autres romans, qui promettent de bons moments de lecture et de rigolade !

Publicités

22 commentaires sur “Avis en vrac #4 – De la fantasy, du contemporain, du drame et de la chick-lit…

Ajouter un commentaire

  1. Je suis entièrement d’accord avec ton avis sur Chanson douce ! Je n’ai pas non plus compris quel était le message de l’auteure. En plus, je n’ai pas du tout accroché à l’histoire : le début était prometteur, mais plus j’avançais dans ma lecture, moins je comprenais où Slimani voulait en venir ! Mais je ne regrette pas du tout ma lecture !! 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Je viens d’acheter « Chanson Douce », j’ai hésité avec un autre titre de cette auteure. Apparemment le style est très particulier, je vais bien voir, mais beaucoup sont dans le même cas que toi et ne savent pas trop quoi en penser…

    Aimé par 1 personne

  3. J’ai aussi Demain j’arrête dans ma PAL, il date mais j’ai jamais pris le temps de le lire, je vais peut être enfin le lire pendant mes vacances ! Sinon merci pour cet article, ça ma fait découvrir des nouveaux auteurs et, malgré que ton avis est mitigé, Chanson douce m’intrigue énormément !

    Aimé par 1 personne

  4. Comme toi, le Donjon de Naheulbeuk m’avait pas trop transcendé en bouquin, c’était sympa mais sans plus (à vrai dire, je m’en souviens pratiquement plus oO)
    Je pense lire Chanson Douce mais en même temps il me fait peur donc je finirai bien par le lire. Un jour. ^^

    Aimé par 1 personne

  5. « chanson douce » m’a toujours intrigué mais je ne me suis jamais lancée … Un de ces jours peut être 😉
    « l’accro du shopping a Manhattan », j’avais bien aimé, même si, je suis d’accord avec toi, le résumé en dévoile beaucoup trop!! Du coup on n’a plus de surprises à la lecture du roman.
    « demain j’arrête », j’avais vraiment adoré!! Un très bon roman bourré d’humour!! 😀

    Aimé par 1 personne

    1. Je trouve ça vraiment nul de la part de ceux qui font le résumé, t’as presque l’impression qu’ils n’ont pas lu le roman, je trouve ça dingue d’en dévoiler autant (sur la fin en plus !) et de tout gâcher. Alors c’est sûr que là on parle « seulement » de chick-lit et pas d’un thriller ou d’un polar, mais quand même ils abusent è_é
      J’espère que Chanson douce te convaincra si tu te lances 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :