Blabla

Top #2 – Ces 7 livres lus pour l’école et adorés

Hello !

C’est très rare qu’un Top Ten Tuesday m’inspire, c’est pourquoi je ne les reprends jamais, mais celui d’aujourd’hui a été comme un déclic, donc me voilà avec mon Top numéro 2 ! (oui je triche en reprenant le TTT dans ma catégorie top comme si l’idée lumineuse venait de mon petit cerveau… mais faut bien alimenter cette catégorie :D). Ici ce sera un top 7 🙂 (oui attendez-vous à ce que mes « tops » soient non seulement irréguliers, mais aussi totalement incohérents aha)

Donc, le top d’aujourd’hui est consacré aux livres lus pour l’école qu’on a adorés. J’aime beaucoup cette idée de top, puisque je vais pouvoir vous parler de livres dont je garde un très bon souvenir, même si pour être honnête j’ai oublié l’histoire de la plupart d’entre eux. Je n’aurais pas forcément eu l’occasion de vous en parler en dehors de ce top (à moins d’une relecture… ce qui est au programme mais je m’en sors déjà pas avec ma PAL donc je vais éviter les relectures pour le moment !), donc je suis ravie de pouvoir le faire, parce que ce sont des romans qui m’ont beaucoup marquée !


  1. Les liaisons dangereuses – Pierre Choderlos de Laclos 

    couv4607108La jeune Cécile Volanges quitte son couvent pour faire l’apprentissage du monde et épouser le comte de Gercourt, mais une de ses parentes, la marquise de Merteuil, entend profiter de ce projet de mariage pour se venger d’une infidélité que lui a faite autrefois Gercourt. Elle charge donc son complice, le vicomte de Valmont, de pervertir Cécile avant ses noces. Mais loin de Paris, dans le château de sa vieille tante, Valmont s’est de son côté mis en tête de séduire la dévote présidente de Tourvel, et une idylle bientôt se noue entre la « petite Volanges » et le jeune Danceny.

    J’ai adoré ce roman épistolaire que j’ai lu plusieurs fois (et que je relirai sans doute). Merteuil et Valmont sont cruels à souhait, j’ai le souvenir d’être passée par beaucoup d’émotions en lisant ce livre !


  2. Le dernier jour d’un condamné – Victor Hugo
     

    couv3803786Victor Hugo nous fait vivre intensément les derniers moments d’un être que la justice des hommes a condamné à mort. Espoir et désespoir, joies et souffrances, le séisme moral que subit cet homme, l’électrochoc de sa fin prochaine révoltent le lecteur. Ce livre est si fort, si intense, si éclatant, qu’au fond de notre âme quelque chose se fêle…

     

    J’aurais aimé vous mettre un résumé du livre mais je ne l’ai pas donc j’ai du me contenter de ce que j’ai trouvé sur Livraddict ^^’ C’est un roman poignant que j’ai dévoré à l’époque !


  3. Roméo et Juliette – William Shakespeare                                                                                                                                                                                             
    couv56783619Deux anciennes Maisons d’égale dignité, Dans la belle Vérone où se tient notre scène, Font un nouvel éclat de leur antique hargne, Le sang civil salit les mains des citoyens. Or dans le sein fatal de ces deux ennemis, Deux amants prennent vie sous la mauvaise étoile ; Leur malheureux écroulement très pitoyable Enterre en leur tombeau la haine des parents. Les terribles moments de leur amour mortel, Et l’obstination des rages familiales, Que rien sinon la mort des deux enfants n’apaisera, Pendant deux heures nous le jouerons sur ce théâtre ; Et si vous nous prêtez une patiente oreille, Tout défaut, notre zèle le rachètera.

    Ai-je vraiment besoin d’en dire plus ? 😀 Même si ce n’est pas une lecture toujours facile, j’ai adoré cette histoire d’amour impossible qui a inspiré tant de romans/films depuis !


  4. Si c’est un homme – Primo Levi
     

    couv67404363On est volontiers persuadé d’avoir lu beaucoup de choses à propos de l’holocauste, on est convaincu d’en savoir au moins autant.
    Et, convenons-en avec une sincérité égale au sentiment de la honte, quelquefois, devant l’accumulation, on a envie de crier grâce. C’est que l’on n’a pas encore entendu Levi analyser la nature complexe de l’état du malheur. Peu l’on prouvé aussi bien que Levi, qui a l’air de nous retenir par les basques au bord du menaçant oubli : si la littérature n’est pas écrite pour rappeler les morts aux vivants, elle n’est que futilité.

    Arrivée ici, je me dis qu’on nous faisait vraiment pas lire des trucs joyeux au lycée ! Mais ce sont ces livres qui m’ont marquée, je suppose qu’il y a une raison… Je ne me souviens pas bien de celui-ci que j’ai très envie de relire (ce que je ferai sûrement pour le Bingo littéraire), mais je sais que c’était une lecture difficile, et pourtant indispensable !


  5. No et moi – Delphine de Vigan
     

    couv48421097Lou Bertignac a 13 ans, un QI de 160 et des questions plein la tête. Les yeux grand ouverts, elle observe les gens, collectionne les mots, se livre à des expériences domestiques et dévore les encyclopédies.
    Enfant unique d’une famille en déséquilibre, entre une mère brisée et un père champion de la bonne humeur feinte, dans l’obscurité d’un appartement dont les rideaux restent tirés, Lou invente des théories pour apprivoiser le monde. A la gare d’Austerlitz, elle rencontre No, une jeune fille SDF à peine plus âgée qu’elle. No, son visage fatigué, ses vêtements sales, son silence. No, privée d’amour, rebelle, sauvage. No dont l’errance et la solitude questionnent le monde.

     

    Là encore, je garde peu de souvenirs de ce livre…(vous devez commencer à vous dire que ce top ne sert pas à grand chose quand on a aussi peu de mémoire…mais justement, ne me rappeler de rien d’autre que le fait que je l’avais adoré me semble vouloir dire quelque chose :p). Je ne vais peut-être pas le relire tout de suite, je viens de me spoiler en lisant les commentaires Livraddict aha. En tout cas je vous le recommande !!


  6. Lignes de faille – Nancy Huston
     

    couv70582715Entre un jeune Californien du XXIe siècle et une fillette allemande des années 1940, rien de commun si ce n’est le sang. Pourtant, de l’arrière-grand-mère au petit garçon, chaque génération subit les séismes politiques ou intimes déclenchés par la génération précédente. Monstrueuses ou drôles, attachantes ou désespérées, les voix de Sol, Randall, Sadie et Kristina – des enfants de six ans dont chacun est le parent du précédent – racontent, au cours d’une marche à rebours vertigineuse, la violence du monde qui est le nôtre, de San Francisco à Munich, de Haïfa à Toronto et New York. Quel que soit le dieu vers lequel on se tourne, quelle que soit l’époque où l’on vit, l’homme a toujours le dernier mot, et avec lui la barbarie. C’est contre elle pourtant que s’élève ce roman éblouissant où, avec amour, avec rage, Nancy Huston célèbre la mémoire, la fidélité, la résistance et la musique comme alternatives au mensonge.

    Un autre roman bouleversant que j’ai très envie de redécouvrir ♥


  7. L’étranger – Albert Camus
    couv28038023

    « Quand la sonnerie a encore retenti, que la porte du box s’est ouverte, c’est le silence de la salle qui est monté vers moi, le silence, et cette singulière sensation que j’ai eue lorsque j’ai constaté que le jeune journaliste avait détourné les yeux. Je n’ai pas regardé du côté de Marie. Je n’en ai pas eu le temps parce que le président m’a dit dans une forme bizarre que j’aurais la tête tranchée sur une place publique au nom du peuple français… »

    Je gardais un très bon souvenir de ce grand classique de la littérature, donc j’ai voulu le relire en début d’année, pour me le remémorer… Ce fut un flop total ^^’ Je n’ai pas du tout accroché, je suis ressortie de ma lecture en me disant « C’est tout ? ». Bref grosse déception, principalement à cause du souvenir que j’en avais. Mais une amie qui l’avait aussi apprécié au lycée m’a rappelé qu’à l’époque notre prof de littérature nous donnait des clés de lecture qui nous ont certainement aidées à l’époque et qui me sont sorties de la tête depuis !


    Et vous, vous les avez lus ? Vous en avez pensé quoi ?

Publicités

8 réflexions au sujet de « Top #2 – Ces 7 livres lus pour l’école et adorés »

  1. Oh ! No et moi ! Je l’ai lu lorsque j’étais en troisième (je me sens vieille d’un coup ! ^^’) Je ne l’avais pas trop aimé à l’époque si je me souviens bien…
    L’étranger et les liaisons dangereuses, je les avais lus de mon plein gré et je les avais beaucoup aimé par contre 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Sur ces 7 livres, j’en ai lu 2, et un autre est dans ma bibliothèque depuis un petit bout de temps xD (il y a tellement de livres sur mes étagères que je dois lire depuis plusieurs années ^^’).
    En tout cas pour L’étranger, c’est intéressant de se rendre compte qu’une lecture à plusieurs années de différence peut être si mouvante !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s