9782253098102-t

Titre : Etude en rouge
Auteur : Sir Arthur Conan Doyle
Genre : Policier
Éditeur : Le livre de poche
Pages : 188

Synopsis : « Un homme est trouvé mort dans une maison inhabitée, au cœur d’un des plus sinistres quartiers de Londres. Autour de lui, des traces de sang, bien que le cadavre n’ait aucune blessure. De quoi laisser perplexes Lestrade et Gregson, les limiers de Scotland Yard… »

Ma note : 4

Mon avis : Ce livre m’a été offert à l’occasion d’un swap, et je dois dire que c’était un très bon choix. J’aime beaucoup les différentes interprétations de Sherlock Holmes sur petit ou grand écran, il était donc grand temps que je me plonge dans sa « version d’origine ». Et je n’ai pas été déçue !

« Etude en rouge », première aventure d’une longue série, nous fait découvrir le personnage bien particulier de Sherlock Holmes et son acolyte le Docteur John Watson. Maître dans l’art du raisonnement analytique, Holmes est un détective privé auquel Scotland Yard fait appel lorsqu’une affaire dépasse les compétences de ses enquêteurs… Ce qui semble arriver assez souvent !

Nous apprenons à connaître et apprécier le personnage singulier de Sherlock Holmes à travers les yeux de son colocataire John Watson. Celui-ci se prend très rapidement au jeu de l’enquête et nous entraîne avec lui, malgré l’avance considérable de Holmes… Qui n’est pas toujours facile à suivre !

Le récit est structuré en trois parties : l’enquête qui nous permet notamment de découvrir les différents protagonistes (Sherlock Holmes, John Watson, les agents Lestrade et Gregson…), un flashback qui permet de comprendre les motivations du meurtrier et enfin les conclusions de l’enquête. Ce découpage m’a semblé assez original mais plutôt bien pensé, la solution de l’énigme se dévoile petit à petit, ce qui donne de la consistance à l’histoire dans son ensemble.

Ce récit assez court est très facile à lire, et vaut vraiment le coup si on aime les personnages un peu décalés ! L’enquête est intéressante, mais ce qui ressort vraiment de ce premier roman est la personnalité de Sherlock Holmes et la relation qui se met en place entre lui et Watson, de quoi donner envie de suivre le reste de leurs aventures… Ce que je vais m’empresser de faire en lisant « Le signe des quatre » qui attend sagement dans ma PAL !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :